AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
Eden ϟ I don’t have any big dreams



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Messages : 2
Origine du personnage : Selenim
Alignement : Neutre
Emploi : Tatoueur



Your Soul
♠ Pouvoirs:
♠ Forces & Faiblesses:
avatar

Message31.01.16 4:44



Eden Childs
Don't think it, ink it


Sur le net, je me fais appeler Niki et j'ai 24 ans. J'ai trouvé MU grâce à un univers parallèle. J'ai décidé d'utiliser la tête de Cha Hak Yeon pour mon personnage.

Je connais beaucoup de choses sur MU, même que le code de validation c'est   . Je peux aussi vous expliquer que la Malédiction c'est ne faite pas de gosses, sinon ils en auront et vous allez crever.. Et si vous vous demandiez pourquoi les Selenims sortent rarement leurs ailes, c'est parce que leurs ailes sont excessivement fragiles.

Et pour finir, je tiens à rajouter que J'vais essayer que ce soit mon dernier perso' :lol: Cet avatar est dédié à Ely' .

Nom & Prénom : Eden Lee Childs Âge : 1076 ans Métier : Tatoueur depuis une éternité Alignement : Neutre Traits de caractère : Philosophe, homme de science, dérangé, animiste, sagace, parfois extrême dans ses décisions, troublant, aléatoire, galant, poète, artistique, peu bavard et pacifiste.Signes Particuliers : ϟ Eden n'est pas un grand bavard et étant de nature introverti, les mortels le compare à un autiste.
ϟ De nombreux tatouages couvrent son corps et la majorité du temps ceux-ci ne restent pas longtemps sur sa peau à cause de son pouvoir. Bien entendu, ils sont toujours remplacés, mais il y en a qu'un seul qui reste sur sa peau sans jamais disparaître. Petit et discret, celui-ci se trouve sur ses côtes du côté gauche. C'est le prénom de sa mère en caractère japonais.
ϟ Il sait jouer de quelques instruments de musique.
ϟ Sa plus grande peur et celle de recroiser son père, du moins, s'il est encore en vie aujourd'hui.

Famille du Selenim : Mélange d'un père Baalien et d'une mère Haagentienne, il se considère plutôt comme un Haagentien. La position du personnage vis à vis de sa famille : Si la seule chose qu'il a en commun avec son père est son apparence physique, le jeune homme est le portrait tout craché de sa mère sur le plan psychologique, mais avec la paranoïa en moins. Eden a toujours détesté son père puisqu'il a assassiné sa mère sous ses yeux alors qu'il n'avait que cinq ans. Né hors mariage et plus précisément d'une agression, son père ne voulait pas s'embêter à avoir une deuxième femme sur les bras en plus de son fils. Éduqué comme un Baalien avec ses autres «frères» et non comme un Haagentien, Eden a toujours eu beaucoup de mal à s'habituer à ce mode de vie et à s'intégrer à cette famille qui le voyait comme un mouton noir. Ce n'est pas pour rien qu'il s'est enfui comme un lâche...
Capacité Unique : Fibre artistique: Grâce à cette capacité, Eden peut invoquer uniquement l'une de ses propres créations pendant environ une dizaine de minutes grâce à un contact physique avec le dessin, le tatouage ou la peinture. Une fois que sa création a été invoquée, celle-ci disparaît de l'endroit où il a été crée (feuille, peau, tableau, etc...) ce qui l'obligera à la recréer s'il souhaite à nouveau l'invoquer un peu plus tard. Le Selenim peut seulement invoquer une œuvre à la fois et non pas plusieurs en même temps. La dimension des objets ne dépassera pas un mètre et demi par un mètre et demi (donc pas d'invocation d'un éléphant ou d'une voiture par exemple).
Pouvoir : Niveau un: Ténèbres



L'opinion du jour
Mon point de vue



Chimères : Quelles étranges créatures perdues dans un monde qui n'est pas le leur. Si Eden a marché sur ce monde bien avant leur arrivée sur le Plan Terrestre et s'il a su ressentir un semblant de pitié envers ces pauvres Faes totalement paumées qui ne connaissaient rien aux bassesses humaines, ce sentiment a bien vite disparu au retour de la Reine. Maintenant transformées en bêtes sanguinaires perverties par la laideur de ce monde, d'où le nom presque délicat de Chimère, celles-ci n'ont plus rien à voir avec les délicates créatures qu'elles étaient autrefois. Dommage, c'est qu'il les aimait bien, enfin, c'était à une autre époque. Aujourd'hui elles sont beaucoup trop souillées pour qu'il puisse tous les apprécier.
Nocturnes : C'est qu'ils ne valent pas mieux que les Selenims Baaliens avec leur idéologie de guerre, de chasse et de massacres. Si Eden sait pertinemment qu'il n'est pas la cible numéro un des Nocturnes à cause de son éternelle neutralité, il n'en reste pas moins qu'il ne peut pas les apprécier. Ces Chasseurs d'ombres ont les mains couvertes de sang et la grande majorité d'entres eux sont tâchés de celui des innocents et non pas seulement celui des Démons. Certes, le Selenim comprend l'expression «dommages collatéraux», mais plus les Nocturnes vieillissent et accumulent de l'expérience, plus ils ne font plus attention à ceux qui les entourent, qu'ils soient humains ou non.
Berserkers : De toutes les créatures surnaturelles, c'est probablement les Berserkers qui ont le plus de sang sur les mains. Qu'ils soient des monstres de naissance ou qu'ils aient possédés un Nocturne, Eden n'a pas une haute estime de ces choses. Ils ne font attention à personne, n'importe qui est une cible et surtout, ils peuvent très bien s'entretuer les uns les autres pour un oui ou pour un non. Tout ça manque cruellement de coercition. Le mot d'ordre? Garder ses distances. 
Damnés : C'est des Selenims, mais en moins bien - ce n'est pas une question de sang, mais d'allégeance - et surtout avec une âme aussi noire que les ténèbres qui englobent ce monde. Eux aussi ils ont une longue histoire familiale où il n'est pas toujours facile de s'insérer dans le moule. Malgré qu'il ne soit pas du genre à prendre qui que ce soit de haut, Eden ne voit pas les Damnés du bon œil. Pourtant, il existe bien quelques exceptions où il peut supporter l'idée d'être en compagnie de certains de ces «sorciers».
Métamorphes : La neutralité. Voilà ce qu'il partage avec les Changeurs même si le nouvel Alpha ne donne pas du tout l'impression de pencher dans cette balance. Tout comme les Selenim, certains sont supportables ou encore amicaux, tandis que d'autres sont véritablement des bêtes sauvages. Il suffit de distinguer qui respecte sa neutralité et ceux qui seraient enclin de rejoindre les Démons ou les Diables. Personne n'est parfait, pas même les animaux.
Humains : Un mot, indifférence. Ils sont là et le jour d'après ils ont disparu en un battement de cils. Tenter de se rapprocher d'eux ne vaut pas la peine puisqu'ils sont de pauvres mortels voués à quitter la surface de la Terre. Pourtant, ce n'est ni de l'exaspération ni de l'agacement que le Selenim ressent envers eux, mais juste une grosse dose de détachement face à leur sort. Ils sont divertissant à leur manière, mais sans plus.






Mon Histoire
citation courte




Japon - Époque Heian

Rien n'est parfait. Ni aucune famille l'est et ce n'est pas près de changer. Celle d'Eden n'échappe pas à cette règle. Conçu suite à l'agression de son père Baalien sur sa mère Haagentienne, cette dernière ne l'a pas pour autant haït dès sa naissance ou encore méprisé chaque fois que son regard croisait le sien. Non, elle était là pour répondre à ses besoins, à l'élever comme un petit Baalien et surtout pour lui donner l'attention qu'il méritait. Durant les cinq premières années de sa vie, tout était parfait pour le jeune garçon qui apprenait à vivre au milieu des humains. Puis vint le jour où le village où il vivait fut envahi par une troupe de samouraïs rebelles.

Né à une époque où les premières révoltes des samouraïs secouaient violemment le pays, personne n'était à l'abris d'une attaque. Si le gouvernement engageait d'autres clans pour lutter contre les rebelles, celui-ci se fichait bien des victimes, souvent innocente, qu'ils laissaient sur le champ de bataille. Suite à un ordre direct d'un daimyo, un Selenim Baalien, ce dernier avait envoyé sa troupe de samouraïs afin de combattre les rebelles au nom du gouvernement japonais. Tant pis si des villageois se trouvaient au centre du combat, les guerriers devaient simplement accomplir leur devoir. Malheureusement pour Eden, son père faisait parti des «gentils» venu les «sauver» de cet assaut. Dès que le regard de son géniteur croisa celui de sa mère, puis du petit garçon qui lui tenait fermement la main, le déclic se fit automatiquement. Pas besoin de lui faire un dessin. Si Eden ne comprenait pas la gravité de la situation, sa mère savait très bien qu'ils devaient fuir tous les deux, mais le Baalien ne lui laissa pas la chance de courir dans la direction opposé. Tout se passa si vite... Si les souvenir du Selenim sont extrêmement flous aujourd'hui, ce dernier se souvient encore que son père demandait à sa mère de «lui donner le garçon sans discuter», mais sa génitrice refusait de lâcher son fils, puis de la katana qui s'enfonçait dans son ventre et de son corps qui chutait lourdement sur le sol. Ce fut le dernier souvenir de sa mère.

Selon son monstre de géniteur, il allait devenir un véritable Baalien et il ne devrait pas faire honte à sa «véritable» famille. Quel choc quand il comprit que son père avait une femme depuis des années et qu'il avait deux frères plus âgés que lui. Du premier jour jusqu'au dernier qu'il passa avec sa famille, ceux-ci le voyait comme un véritable mouton noir. Sa belle-mère ignorait délibérément ses besoins - ce n'est pas parce que son père lui avait dit de fermer sa gueule quand il l'avait ramené chez lui qu'elle devait l'aimer comme son propre fils - et ses deux frères prenaient un malin plaisir à le torturer de toutes les manières possibles. Un Haagentien. Quelle honte. Son père croyait sans l'ombre d'un doute que le sang de Baalien qui coulait dans ses veines suffirait à le transformer en véritable guerrier et non en une espèce de scientifique au comportement d'alien. La belle erreur.

Pendant le siècle suivant, Eden eut droit à un entraînement rigoureux en tant que samouraï auprès de son père ainsi que de ses deux frères. Il devait apprendre à tuer sans remords, à manier les armes avec la meilleure adresse possible et à utiliser toute sa puissance contre l'ennemi. Puis vint la guerre de Zenkunen en 1051. Son clan étant lié au gouvernement et guidé par d'autres clans, Eden suivi son groupe sur les champs de bataille. Pendant deux ans, le jeune Selenim fit face à l'ennemi jusqu'à ce que sa conscience le rappelle à l'ordre. N'était-il pas en train de tuer de pauvres mortels pour la plupart âgés d'une vingtaines d'années? Un combat bien trop inégal à ses yeux. Non, il ne pouvait pas faire ça, il n'était pas un vulgaire meurtrier qui cherchait à tout prix à ce que le sang coule. Il devait fuir, mais pour aller où? N'importe où, ailleurs, dans un nouveau pays qui ne serait pas le Japon.

Empire Byzantin

Vivre comme un marginal dans un nouveau pays sans aucune famille à ses côtés n'est pas une épreuve facile à affronter. Apeuré et surtout seul, le Selenim se réfugia au sein de l'Empire Byzantin sans pour autant essayer de se fondre dans la société des humains et encore moins celle des Selenims. Qui sait ce qu'ils lui feraient s'ils apprenaient qu'il avait déserté la guerre, mais plus particulièrement les siens. Pendant le siècle suivant, il vécu à la manière d'un outsider à l'exception d'un tout petit détail.

Kaelys Calafell. Quelle étrange femme. Celle-ci savait qu'il vivait sur «son» territoire. Quel ne fut pas sa surprise lorsqu'il la vit cogner à sa porte avec une invitation à se joindre à une espèce de réception pour tous les Selenims des différentes familles. S'il manqua de peu de l'attaquer par peur qu'elle découvre la vérité à son sujet ou qu'elle tente simplement de le tuer, la jeune femme lui fit comprendre que cela n'avait pas d'importance d'où il venait et encore moins de savoir son histoire. Par politesse, il se pointa là-bas et la suite des événements fut assez surprenante. Le Haagentien eut une relation au-delà du platonique avec l'Andrealiene pendant un certain temps jusqu'à ce qu'il quitte du jour ou lendemain l'Empire Byzantin sans rien dire à qui que ce soit. C'est beau la stabilité.

Chine

[En construction]


Espagne

[En construction]


Angleterre

Début 1800 peu de temps après l'Action D'union unifiant les Royaumes Unis et le Royaume d'Irlande, dans la ville de Londres. Comme à son habitude, le jeune homme habitait dans un endroit reculé de la ville afin d'éviter d'attirer l'attention sur sa petite et personne et si c'est bien une chose que lui avait enseigné ses nombreux voyages, c'était que la société humaine ne s'avérait pas ouverte envers les autres ethnies. Pour ça, il lui faudra patienter pratiquement deux siècles pour se montrer au grand jour sans avoir peur d'attirer des regards déplacés ou encore apeurés face à la différence. Comme quoi tout n'es pas perdu avec les mortels.

Continuant de vivre comme il l'avait fait en Espagne, c'est-à-dire de vivre de son art, le Selenim passait toujours par un intermédiaire pour vendre ses œuvres ou pour ses expositions. Sauf une seule fois, une seule exception qui le conduisit à faire la rencontre d'Anna pendant une exposition de divers artistes. Elle aussi peinte, ils avaient fait la conversation jusqu'à ce que Eden se mette à critiquer sans le savoir un tableau se révélant être celui de la Métamorphe, puis vice versa jusqu'à ce qu'ils rendent compte tous les deux que l'autre protégeait son œuvre. Quel meilleur moyen de se rapprocher que de se tourner vers les autres artistes pour critiquer leurs tableaux et en rigoler comme deux gamins tout le reste de la soirée? De fil en aiguille, les deux créatures surnaturelles se rapprochèrent et au fil de leurs rencontres, ils devinrent des amants. Sans pour autant être amoureux comme il l'avait été par le passé, Eden appréciait sa nature d'artiste avec qui il pouvait discuter d'art pendant de longues heures.  

En 1853, c'est-à-dire deux ans après sa rencontre avec la Métamorphe, le Selenim quitta la ville sans se retourner. Oh bien sûr, il n'était pas un pauvre goujat sans cœur, il avait pris la peine de laisser une petite note à la jeune femme avant de partir. Quel gentleman.


Canada

Quel étrange pays. Entre les froids polaires et les chaleurs étouffantes qui changent au gré des saisons, Eden apprécie tout de même ce vaste pays. De son arrivée au Canada jusqu'à aujourd'hui, le Selenim ne quitta pas le contient nord américain. Entre quelques voyages pour visiter les États-Unis à cause de sa curiosité presque maladive, ce dernier changeait fréquemment de ville, c'est-à-dire environ après une vingtaines d'années au même endroit - afin de ne pas attirer trop l'attention sur sa petite personne. N'ayant pas à subir le passage du temps, si un humain un tant soit peu observateur voyait que son visage n’accumulait aucune ride, celui-ci se poserait probablement des questions auxquels Eden ne voulait pas nécessairement répondre. Aujourd'hui, le jeune homme vit à Toronto depuis presque dix ans et il possède son propre salon de tatouage. Comme à son habitude, il tente de se fondre dans la masse.



Dernière édition par Eden L. Childs le 19.03.16 3:52, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 1634
Origine du personnage : Selenim Samaëlienne
Alignement : Neutre
Emploi : Avocate de luxe



Your Soul
♠ Pouvoirs: Empathie - Métamorphose illusoire - Ténèbres - Boule énergétique - Bouclier divin - Jardin floral
♠ Forces & Faiblesses: Intelligente - Ambitieuse - Sans pitié - Passionnée - Impatiente - Faiblarde
avatar


Lulu Of Power and Men

Message31.01.16 10:10

Un tatoueur ! Bon ben bienvenue encore alors ! :lol:


I, I will be queen, and you, you will be king, we can be heroes, just for one day ✖ d.b.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsultima.actifforum.com/t170-lucia-everyone-knew-the-en



Messages : 80
Origine du personnage : Changeur Corbeau
Alignement : Neutre
Emploi : Dealer



Your Soul
♠ Pouvoirs: Niveau 1 : Langue Délié Niveau 2 : Manipulation de la flore Niveau 3 : Fusion
♠ Forces & Faiblesses:
avatar


The skinwalker

Message31.01.16 15:04

On est envahi par les personnalités multiples en ce moment !
Bienvenue à celle ci !



The raven spread out its glossy wings and departed like hope.
Vieux corbeau ne croasse pas sans raison



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 573
Origine du personnage : Chimère : Valkyrie
Alignement : Chaotique Mauvais
Emploi : PDG de Dawson Productions et reine des Chimères



Your Soul
♠ Pouvoirs: La putréfaction : Quand la Reine pose sa main sur un être vivant, celle-ci peut décider de putréfier sa peau ainsi que tous les autres organes qui seront à proximité. La largeur du champ d'action ne dépasse pas la paume de sa main et l'effet de ce pouvoir fonctionne que quelques minutes après quoi sa victime retrouve une apparence normale. La putréfaction ne peut en aucun cas tuer, mais seulement handicaper plus ou moins gravement l'adversaire.
♠ Forces & Faiblesses:
avatar


The nightmare stalker

Message31.01.16 19:22

Re(.......)-bienvenue xD

Il est trop mignon

Bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 690
Origine du personnage : selenim andrealiene
Alignement : neutre
Emploi : propriétaire



Your Soul
♠ Pouvoirs: Clairvoyance
♠ Forces & Faiblesses:
avatar


The offspring of angels

Message31.01.16 20:03





And I've nothing to prove to you

Broke down, thought that I would drown. Hope that I've been found, 'fore I hit the ground. Sun rays out the corner of my eye, hey. Saw you weeping, saw you creeping. Saw you sneaking in the shadow's dawn. I feel so strong. Saw you out the corner of my eye.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsultima.actifforum.com/t288-kc-insidiously



Messages : 2
Origine du personnage : Selenim
Alignement : Neutre
Emploi : Tatoueur



Your Soul
♠ Pouvoirs:
♠ Forces & Faiblesses:
avatar

Message01.02.16 2:10

Merci à vous trois

J'vais essayer de croire que cette personnalité sera ma dernière

Kae' Qu'est-ce que je ne ferais pas pour tes beaux yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Contenu sponsorisé

Message

Revenir en haut Aller en bas
 

Eden ϟ I don’t have any big dreams

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Eden ϟ You've been staring in my dreams.
» Une journée éprouvante [PV Eden]
» People who say they sleep like a baby usually don’t have any.
» Mickaël Eden
» Dimitri Payet (by Eden-Hazard)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORS ULTIMA :: 
One step closer to the edge
 :: 
Who are you ?
 :: 
Présentations des personnages
-