AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
Lux ♥ Greasy And Bloody Girl



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Messages : 648
Origine du personnage : Nocturne
Alignement : Neutre
Emploi : Escort girl



Your Soul
♠ Pouvoirs:
♠ Forces & Faiblesses:
avatar


The nightwatcher

Message16.12.15 7:33



Who are you?

▽ Pseudo : Niki
▽ Âge : 23 ans
▽ Nom de l'avatar : Moon Byul Yi ou Moonbyul ou encore Moonstar pour les intimes
▽ Qu'est-ce que la Rage Sanguine : À force de boire trop de sang de Démon, ça fait perdre le contrôle. C'est comme l'alcool, mais en beaucoup plus dangereux.
▽ Qu'est-ce qui rend un Nocturne différent d'un autre combattant: C'est des machines à tuer dès leur jeune âge. Enfin, pour la plupart, car il y a toujours des exceptions.
▽ Le règlement - Le code de validation :  
▽ Où avez-vous vous connu ce forum ? : Par ma schizophrénie
▽ Autre : Encore moi! ... Oui, je suis faible :lol: ou Cinglée, c'est au choix xD


Lux S. Liddell

« Keep your blood clean, your body lean and your mind sharp »


Je suis...


▽ Nom & Prénom : Lux Shadow Liddell
▽ Âge : 25 ans
▽ Métier : Escort girl et il vaut mieux allonger les billets pour passer une simple soirée avec toi, alors imaginez la nuit.
▽ Alignement : Neutre
▽ Traits de caractère : Romantique: Les petits gestes, les jolies attentions, les belles paroles, les flirts d'un soir, tu adores ça et surtout cela t'aide dans ton boulot. décalée: Qui oserait croire que tu es une escort girl une fois la nuit tombée? Ta personnalité est loin de semer un doute sur ton travail dans la tête des gens que tu croises tous les jours. utopiste: Ça, c'est parce que tu oses croire à une vie meilleure sans cette stupide Guerre de Sang. étourdie: De petits oublis ou parler avant de réfléchir n'est pas si rare. libertine: Une relation à long terme? Très peu pour toi. Tes relations ne perdurent jamais plus longtemps que quelques mois. magnanime: Avoir le pardon facile c'est bien, mais ce n'est pas toujours une bonne chose. tactile: Les mains baladeuses, vous connaissez? obstinée: Une vraie tête de mule quand tu t'y mets. anxieuse: Tu arrives à contrôler tes crises d'anxiété, mais personne n'est à l'abri d'une mauvaise surprise. discipliné: Ton mentor t'a appris à maîtriser ton anxiété et à adopter un mode de vie un peu plus rigide. Ton rôle de Nocturne ne te permet pas de vivre une vie délurée d'une jeune femme d'une vingtaine d'années. maladroite: Commettre des bourdes sans conséquence fait partie de toi depuis ta naissance.
▽ Signes Particuliers :Lorsqu'elle utilise son pouvoir à outrance, la perte de son sang l'affaiblit considérablement ce qui la rend de plus en plus inefficace au combat. Par la suite, la jeune femme utilise son deuxième prénom, Shadow, pour son nom d'escorte afin de conserver un minimum d'anonymat. Tout dépendant de ses clients ou de son humeur, la Nocturne possède quelques perruques de différentes couleurs, mais cette dernière affiche souvent une longue chevelure blonde ou brune. Aussi, Lux aime se travestir de temps en temps que ce soit pour son propre plaisir ou pour partir en chasse au point de porter des vêtements masculins et des perruques à la chevelure courte. De nature tactile, Lux a tendance à laisser traîner ses mains sur les personnes qui font partie de son entourage sans oublier sa facette romantique qui la pousse à flirter avec les gens sans vraiment s'en rendre compte.


Fiche Surnaturelle


▽ Arme de prédilection : Une paire de Bagh-nakha ou plus communément appelé les griffes du tigre.
▽ Les Tatouages : Sa peau est, pour l'instant, vierge de tout tatouage, mais ça ne l'empêche pas de débusquer les Démons ainsi que les Berserkers. Si tu n'as pas encore de tatouage, c'est que tu redoutes de tuer ces monstres par peur de devenir comme eux ou comme les Nocturnes sans scrupules.
▽ Capacité Unique : Hémocontrôle: Son sang est son arme. En s'entaillant la peau, Lux peut manipuler son propre sang qui coule de la blessure au point de lui donner la forme d'une arme tranchante ou contondante. Son arme se liquéfie au bout de dix minutes et plus elle utilise son sang pour former des armes, plus la perte de ce précieux liquide se fait ressentir.  

▽ Pouvoir : Niveau 1: Rapidité
Niveau 2: Lames Mentales







Mon histoire


♦️ I start to feel like I'm the last good person living in this world

La majorité de ton existence tu l'as passé dans une petite ville perdue, pour ne pas dire un village, au fin fond du Manitoba au Canada. Au début de ta vie, tu étais en quelque sorte l'attraction du coin, car une gamine asiatique ça ne courait pas les rues dans cette petite ville et encore moins une qui a été adoptée quelques jours après sa naissance. Tu n'as jamais connu tes parents et tu n'as jamais réussi à mettre la main sur des informations sur eux, sauf pour ton père qui était un Nocturne avant de disparaître dans la nature. Pour ta mère, qui reste encore aujourd'hui une parfaite inconnue à tes yeux, n'a jamais eu l'intention de te garder, mais de simplement te mettre en adoption une fois les neuf mois écoulés. Le plus «drôle» dans toute cette histoire, c'est que tu as suivi ses pas en ce qui a trait à ton métier de vulgaire humaine. Peut-être que certains événements ne t'auraient pas conduit à croiser la route de ton mentor, à exploiter tes talents de chasseuse et à mener ce type de vie où tu risques chaque jour ta propre existence. Pourtant, tu ne te plains pas. Les humains ne voient qu'en toi qu'une «prostituée de luxe» de plus dans les rues de Toronto et les créatures surnaturelles qu'une emmerdeuse qui élimine leurs semblables de plus.

Comme dans pratiquement toutes les petites villes, tout le monde connaissait tout le monde. Heureusement que tu ne rêvais pas d'anonymat ou qu'on se contente d'oublier ton existence, car tu aurais été très malheureuse pendant toute ton enfance ainsi que ton adolescence. Le seul endroit où tu pouvais avoir l'impression que tu n'étais pas surveillée vingt-quatre heures sur vingt-quatre c'était à l'école, car l'endroit où tu vivais ne comptait pas assez de gamins pour ouvrir une école. À la place, tu fréquentais l'école dans une ville voisine comme de nombreux enfants qui habitaient dans les alentours. Du genre solitaire jusqu'à ton adolescence, tu passais pratiquement tout ton temps libre à étudier, à lire des bouquins et à suivre des cours variés comme le karaté ou bien la danse, car tu avais cette idée stupide de devenir vétérinaire ou peut-être médecin. Quand tu y repenses aujourd'hui, tu te trouves totalement idiote d'avoir cru que tu pouvais accomplir ce genre de chose. Certes, tu as peut-être un rôle qui se rapproche à celui d'un «héros», mais la plupart de tes semblables sont pourris jusqu'à la moelle au point de n'en avoir rien à foutre du reste de l'humanité. Pourtant, ton côté utopiste te pousse à croire qu'il y a encore de l'espoir de voir cette guerre prendre fin et que les autres créatures surnaturelles vont disparaître. Au final, une once de stupidité doit continuer de vivre quelque part en toi.  

Tes rêves de gamine ont pris fin quand tu as eu quatorze ans. En grandissant, tu avais pris l'habitude de te vêtir de manière plus masculine, à te couper les cheveux très court au point où si tu quittais ta petite ville, les gens croyaient croiser sur leur chemin un jeune garçon. Au moment où tu as intégré l'école secondaire avec une panoplie de nouveaux gamins de ton âge, tu avais déjà un style vestimentaire qui te faisait passer pour un garçon. Avec ton prénom peu ordinaire et ta taille supérieure à celle de toutes les filles de ta classe, personne n'osait te poser des questions sur ton sexe. Peu encline à te faire des amis, tu cherchais très rarement la compagnie des autres jusqu'à ce que le destin t'oblige à agir. Un jour après l'école, tu avais traînée un peu trop longtemps à la bibliothèque. Les couloirs de l'établissement étaient vides, du moins, c'est ce que tu avais cru jusqu'à ce que tu croises deux garçons de quinze ans. L'un des deux prenait du plaisir à bousculer l'autre en lui crachant des insultes. Il ne t'en avait pas fallu plus pour que tu te décides à réagir d'une manière étrangement violente comme si une petite voix à l'intérieure de ton crâne t'encourageait à le faire. Cette même petite voix qui continue de résonner encore aujourd'hui. La voix de la justice, mais surtout la voix qui fait de toi une Nocturne qui te pousse à combattre les monstres. Donc, ce fameux jour, ton poing rencontrait le visage de ce crétin de gamin en un joli crochet du droit qui l'avait pratiquement mis hors service. Que s'était-il passé après avoir sauvé la mise de l'autre garçon? Puisqu'il avait cru avoir devant lui un autre être vivant de sexe masculin, il t'avait remercié et même conduit devant sa bande de copains composée de cinq garçons et une fille, la copine du «chef» de la bande - il n'avait jamais eu ce rôle de manière officielle, mais son comportement de leader naturel le désignait comme tel -, tous âgés entre quinze et dix-sept ans. Ça faisait de toi la plus jeune et la dernière membre de cette bande.

Ils apprirent la vérité sur ton compte quelques semaines plus tard quand ils eurent la «bonne idée» de t'amener à la plage avec eux une fois le début de l'été eut pointé le bout de son nez. Te demander de te mettre torse nu n'impliquait pas le même type de pudeur que pour eux. La nouvelle ne fut pas trop difficile à digérer, sauf peut-être pour le deuxième cadet du groupe, c'est-à-dire celui que tu avais sauvé après la fin des cours, car «être défendu par une fille» ne s'avérait pas la chose la plus glorieuse à inscrire dans ses souvenirs d'adolescent bourré d'hormones. En réalité, le membre le plus heureux du groupe se révélait être la petite-amie du leader, Abigail, qui se sentait soudainement moins seule. Ce fut grâce à elle que tu retrouvas un équilibre entre ton côté masculin et féminin au point de recommencer à arborer un style vestimentaire plus féminin. Certes, ça ne t'empêche pas encore aujourd'hui de t'habiller de temps en temps en homme et de porter une perruque dans le but de masquer ta longue chevelure, mais tu maintiens tes efforts. En vérité, la première raison qui t'a poussé à écouter les conseils de la seule fille du groupe, c'était que le chef de la bande, Jin, te plaisait beaucoup. Oui, le copain d'Abigail, mais à cette époque tu te savais trop jeune pour lui, car entre une gamine de quatorze ans et un garçon de dix-sept ans, vos mondes ne se ressemblaient pas du tout. Bien entendu, tu voulais lui montrer sans qu'il le sache que sous ton apparence masculine se cachait une jeune fille. Après ces années passées, tu te refuses obstinément de croire que Jin a été la seule personne dont tu es tombée amoureuse.

À partir du jour où ton chemin a croisé la route de cette bande, ton intérêt envers l'école a été en chute libre. Avec tes résultats scolaires, aucune université aurait accepté ta demande d'intégration dans un programme tel que celui de la médecine, le droit ou dieu sait quoi encore. Au fond, tu t'en fichais éperdument, seuls tes amis comptaient, le reste n'avait plus la moindre importance à tes yeux. Même s'ils quittaient un à un l'école après avoir reçu leur diplôme d'études secondaires, ça ne vous empêchait pas d'arpenter ensemble les routes et les fêtes. Par contre, vous ne faisiez jamais rien d'illégal, sauf consommer de l'alcool avant l'âge légal, mais ça, qui s'en souciait vraiment? Personne. Vous étiez tous unis et jamais tu n'aurais cru assister à la fin de cette belle union. La dissolution ne vint pas à l'époque où tu avais seize ans et que tu t'étais envoyée en l'air pour la première fois avec quelqu'un et ce «quelqu'un» n'étant autre que Jin lui-même - lui normalement fidèle à Abigail - dans le dos de sa copine après une soirée un peu trop arrosée. Oh, tu n'as jamais dit être une personne sans reproche et jamais tu as avoué à qui que ce soit d'avoir fait ça. Non, l’événement fut bien plus grave et surtout irréparable.

Quelques mois après tes dix-huit ans, l'époque où tu enchaînais des petits boulots faute de ne pas avoir intégré l'université afin de poursuivre tes études, Jin était partie avec les membres de sa famille pour un weekend de ski. Il n'en revint jamais. Un stupide accident de ski où il avait percuté un arbre de plein fouet, le tuant net. Au moment où tu as appris la nouvelle de la part de sa petite-amie, tu as vite compris que c'était Jin qui maintenait la paix et surtout la cohésion dans votre groupe. Si cette information fut difficile à avaler, elle le fut d'autant plus pour les autres. Tu as été la première et peut-être même la seule à faire ton deuil de sa disparition. Un peu avant tes vingt ans, tu avais tout mis en oeuvre pour retrouver la cohésion dans la bande en tentant de leur venir en aide, mais tu n'étais pas Jin et tu ne l'aurais jamais été. Ton anxiété freinait tes capacités à être une bonne leader. Les problèmes apparurent un à un. Les disputes pour des détails normalement insignifiants, les petits délits et autres joyeusetés. Le plus âgé ne trouva pas mieux que de sombrer un peu plus dans l'alcool, deux autres dans des larcins comme le vol ainsi que les graffitis au point de multiplier les arrestations et un autre tuait le temps en provoquant tous ceux qui osaient le regarder de travers. Tout était devenu que discorde et chaos. Pendant un peu plus d'un an, tu avais cherché à rattraper leurs bourdes que ce soit avec des paroles ou carrément des gestes. Combien de fois as-tu cédé à la violence physique en frappant tes amis pour leur faire entendre raison parce qu'ils commençaient à se montrer un peu trop menaçant à ton égard? Un peu trop souvent à vrai dire. Aucun des membres ne l'aurait avoué, mais de tous les sept, tu es celle qui possédait la plus grande force physique ainsi que les meilleures habilitées au combat.  

Tu aurais aimé dire que tu es celle qui a sauvé le groupe, qui a pris le rôle de celle qui veille sur ses amis à la place de Jin et de te recueillir auprès de sa tombe en affirmant avec confiance qu'il pouvait reposer en paix en sachant que tu es là pour t'occuper d'eux jusqu'à ce qu'ils aillent mieux. Cette occasion ne se présenta jamais. Ce fut un échec cuisant, car ils s'enfoncèrent pratiquement tous dans les ténèbres. Abigail quitta la ville six mois plus tard - avant de suivre le même chemin qu'elle, la nouvelle de son suicide t'arriva aux oreilles - et les autres empruntèrent la voie de l'alcool, la drogue et des délits sans jamais comprendre que le déclencheur de leurs problèmes venait de leur refus d'accepter la mort de Jin. Le seul qui fut épargné de ce désastre se révélait être cet ancien gamin à qui tu étais venu en aide après les cours. Intégrer l'université à l'autre bout du Canada pour s'éloigner de la déchéance de sa bande s'avérait une bonne chose. Quitter ta petite ville fut la décision la plus déchirante que tu as eu à prendre de toute ta vie. Cette impression d'abandonner tes amis resserrait tes tripes, mais une petite voix te disait que si tu t'attardais encore ici, ta propre déchéance t'attendait au prochain tournant.

Winnipeg. Une jolie grande ville. Enfin, c'était surtout la ville qui t'a vu devenir une escorte. Un moyen facile et rapide de ramasser de l'argent sans avoir un souteneur sur le dos. Tu te savais assez charmeuse et attirante pour attirer de potentiels clients dans tes filets. Curieusement, tu appréciais ce boulot malgré que tu affichais souvent des sourires commerciaux à tes clients. Tu étais loin de t'imaginer que le soir où tu as croisé un Berserker, ta vie allait à nouveau être bouleversée. À la base simple client, le Berserker avait détecté chez toi quelque chose de «différent», mais pas uniquement lui. Lorsqu'il t'avait amené à l'écart pour te faire une «surprise», c'est-à-dire te tuer, un autre homme avait jailli entre les ombres, une arme à la main, qu'il planta au creux de la nuque. À peine avais-tu ouvert la bouche pour hurler de terreur que le type t'assommait d'un geste sec. Ce même soir et les jours suivants, il t'a enseigné tout ce qu'il connaissait sur le monde entourant celui des surnaturels ainsi que ton appartenance à un clan nommé les Nocturnes. Des chasseurs de Démons en somme. Il t'expliqua aussi que la majorité des Nocturnes cédaient à leur appartenance aux Diables jusqu'à se ficher de l'existence des humains, un détail absolument atroce quand on savait que ces mêmes chasseurs existaient d'abord pour protéger les mortels, mais qu'avec la participation du Synarque, les règles du jeu changeaient sans que personne ne réagisse. De la fin de tes vingt ans jusqu'au jour de tes vingt-trois ans, ce Nocturne éternellement neutre devint ton mentor, ton formateur en combat, en gestion de ton anxiété, ton maître de discipline et ton guide dans ce monde surnaturel totalement jusque-là inconnu. Certes, tu n'as pourtant pas arrêté ton boulot d'escort girl, mais tu as su endosser correctement ton rôle de chasseuse de Démons.  

Le jour où il te jugea prête à te séparer de lui, il te fit entrer en contact avec un petit groupe de Nocturnes dans la plus grande ville de la province de l'Ontario ainsi que du reste du Canada. Une plus grand bassin de population égalait une plus forte présence de créatures surnaturelles à traquer. Te voilà officiellement Nocturne depuis que tu as ving-trois ans, plus ou moins seule dans cette ville où tu as posé les pieds depuis deux ans avec comme objectif de nettoyer cet endroit de la présence des Démons. Bienvenue à Toronto Lux.






Mon point de vue


Chimères: Ils arrivent en numéro trois sur ta liste d'ennemis à pourchasser après les Démons et les Berserkers. Si, à la base, les Chimères étaient des Faes, c'est-à-dire de gentilles petites créatures d'un monde autrefois féerique, aujourd'hui, elles n'ont plus rien à voir avec ça. Créatures cauchemardesques qui massacrent des humains simplement pour se nourrir ou juste pour le plaisir, tu es à des années lumière de porter les Chimères dans ton cœur. Il vaut mieux que tu évites de croiser l'une d'elles pendant ton travail, sinon tu risques de jouer le jeu jusqu'au bout et de l'éliminer discrètement quand le moment sera opportun.

Damnés: On t'as souvent répété qu'un jour ton alignement va lentement changer vers celui des Damnés. Ton clan appartenant aux Diables, les jeunes Nocturnes comme toi tente par tous les moyens de conserver une certaine neutralité. Malheureusement, la pente glissante n'est jamais bien loin et tu évites par la même occasion de fréquenter ces espèces de sorciers. Certes, tu peux discuter avec eux sans aucun problème, mais te laisser corrompre par de belles paroles, très peu pour toi.  

Selenims: Créatures parfaites ton œil oui. Si les Selenims ne sont plus des anges depuis très longtemps, c'est qu'il y a bien une raison. Certes, ces pseudos angelots sont neutre, mais à force d'être arrogant et de se croire tellement parfait en se pavanant comme des paons, ils ont tendance à t'exaspérer plutôt rapidement. Autant dire tout de suite que tu ne leur portes pas une réelle attention, du moins, pour le moment. Tu as assez de boulot comme ça sur les bras et de toute façon, ils ont assez de soucis avec leurs histoires de famille.

Métamorphes: Toi qui croyait qu'il y avait une plus grande forme de respect chez les Changeurs et surtout concernant la hiérarchie. Tu t'es trompée sur toute la ligne. Jamais tu n'aurais cru voir un coup d'état au sein de la meute de Toronto. Les règles semblent changer chez les Métamorphes et cela ne sera probablement pas pour le mieux. Qui sait, peut-être que leur neutralité n'existera pas plus et qu'ils vont devenir sans le vouloir des nouveaux ennemis à abattre. Bien entendu, un grand nombre d'entre eux sont d'origine humaine, mais ils ne sont pas ta priorité numéro un.

Berserkers: À éliminer de toute urgence. En plus de trahir son propre clan, ils deviennent pratiquement tous des créatures instables comme s'ils étaient sous l'effet de la Rage Sanguine, mais vingt-quatre heure sur vingt-quatre. De quoi te refiler des cauchemars. Ce que tu aimes faire, c'est de repérer ces monstres, de les traquer et ensuite de contacter tes semblables en qui tu as confiance dans le but de les éliminer. Tu n'as jamais tuée un Démon ou encore un Berserker de tes propres mains, tu laisses ça à tes frères et sœurs d'arme plus expérimenté, mais un jour, tu auras ton propre tatouage. Enfin, si tu arrêtes de craindre le pire, c'est-à-dire de devenir toi-même un monstre.

Humains: Il n'y a pas si longtemps, tu étais aussi une simple humaine, enfin, c'est ce que tu croyais être avant d'apprendre la vérité quelques années plus tôt. Aux dernières nouvelles, tu n'as jamais cru être supérieure aux mortels et tu vas continuer de les défendre corps et âme jusqu'à la fin. Sur la Marche Terrestre, seuls les humains peuvent vivre ici et pas les autres créatures qui n'appartiennent pas à ce monde. Au fond, ne deviendras-tu pas toi-même une intruse si ton clan se débarrasse totalement des êtres nuisibles?


Dernière édition par Lux S. Liddell le 24.01.16 2:30, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsultima.actifforum.com/t283-lux-greasy-and-bloody-girl



Messages : 1264
Origine du personnage : berserker
Alignement : chaotique mauvais
Emploi : chef de la sécurité à l'Underground



Your Soul
♠ Pouvoirs: Cryokinésie - Ubiquité - Langage démoniaque - Hache de force - Ténèbres des Damnés - Ancre Dimensionnelle
♠ Forces & Faiblesses: Fort en tout, zéro faiblesse (problème ?)
avatar


The demoniac soul

Message16.12.15 8:27

T'as décidé finalement !

Rebienvenue et bon courage pour cete nouvelle fiche !


the pretender.

In time or so I'm told I'm just another soul for sale... oh, well, the page is out of print. We are not permanent, we're temporary, temporary. Same old story. I'm the voice inside your head you refuse to hear, I'm the face that you have to face, mirrored in your stare. I'm what's left, I'm what's right, I'm the enemy. I'm the hand that will take you down, bring you to your knees. foofighters
(code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsultima.actifforum.com/t171-faust-all-right-then-i-ll-



Messages : 648
Origine du personnage : Nocturne
Alignement : Neutre
Emploi : Escort girl



Your Soul
♠ Pouvoirs:
♠ Forces & Faiblesses:
avatar


The nightwatcher

Message16.12.15 8:36

Oui, enfin

Merci Fausty


Lux
I run again and again. I can’t stop and help it. This is all I can do anyway. This life is a lie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsultima.actifforum.com/t283-lux-greasy-and-bloody-girl



Messages : 462
Origine du personnage : Damnée Tempestaire
Alignement : Loyal Mauvais
Emploi : Monitrice en parachutisme



Your Soul
♠ Pouvoirs: ϟ Absorption d'oxygène ; retire l'oxygène mètre cube par mètre cube, mais étant le point de départ, elle s'inclue dans la partie non oxygénée. ϟ Lumière Obscure ; ça va être tout noir, mais pas pour elle.
♠ Forces & Faiblesses:
avatar


The unfaithful

Message16.12.15 22:35

Ah tu as pris Moonbyul, c'est bien
Bon courage pour cette nouvelle fiche
J'te dis pas de contacter Shan ou Ely si tu as des questions hein




Hysteria

It's bugging me, grating me. And twisting me around. Yeah I'm endlessly caving in. And turning inside out 'cause I want it now. And I'm breaking out. I'm breaking out. Last chance to lose control . It's holding me, morphing me. And forcing me to strive. To be endlessly cold within. And dreaming I'm alive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsultima.actifforum.com/t165-je-my-blood-is-a-flood-of-



Messages : 648
Origine du personnage : Nocturne
Alignement : Neutre
Emploi : Escort girl



Your Soul
♠ Pouvoirs:
♠ Forces & Faiblesses:
avatar


The nightwatcher

Message17.12.15 2:16

Oui, enfin, pour l'instant

Merci Jo', si j'ai une question, je vais me la poser à moi-même :lol:


Lux
I run again and again. I can’t stop and help it. This is all I can do anyway. This life is a lie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsultima.actifforum.com/t283-lux-greasy-and-bloody-girl



Messages : 573
Origine du personnage : Chimère : Valkyrie
Alignement : Chaotique Mauvais
Emploi : PDG de Dawson Productions et reine des Chimères



Your Soul
♠ Pouvoirs: La putréfaction : Quand la Reine pose sa main sur un être vivant, celle-ci peut décider de putréfier sa peau ainsi que tous les autres organes qui seront à proximité. La largeur du champ d'action ne dépasse pas la paume de sa main et l'effet de ce pouvoir fonctionne que quelques minutes après quoi sa victime retrouve une apparence normale. La putréfaction ne peut en aucun cas tuer, mais seulement handicaper plus ou moins gravement l'adversaire.
♠ Forces & Faiblesses:
avatar


The nightmare stalker

Message17.12.15 14:39

Re bienvenue avec ce perso intéressant What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 648
Origine du personnage : Nocturne
Alignement : Neutre
Emploi : Escort girl



Your Soul
♠ Pouvoirs:
♠ Forces & Faiblesses:
avatar


The nightwatcher

Message18.12.15 22:32

Merci Lili'


Lux
I run again and again. I can’t stop and help it. This is all I can do anyway. This life is a lie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsultima.actifforum.com/t283-lux-greasy-and-bloody-girl






Contenu sponsorisé

Message

Revenir en haut Aller en bas
 

Lux ♥ Greasy And Bloody Girl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» London Stiller...she's a special girl
» Heartbreaker version girl [Finish]
» Bloody London
» ♪ Who's that girl ♪
» A sweet girl and two bad boys [Kity & Jack]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORS ULTIMA :: 
Can't get enough
 :: 
L'historique
 :: 
Fiches de présentations
-