AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
◭ Contexte



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Messages : 145
Origine du personnage : À l'origine de tout
Alignement : Tout et rien à la fois



Your Soul
♠ Pouvoirs:
♠ Forces & Faiblesses:
avatar


SUPREME AUTHORITY

Message15.10.11 11:59



We are legion
Bienvenue à la Cité Portail



Le Mal, entité pensante, règne en Maître incontesté sur la ville de Toronto. Les rues suintent l'odeur putride de la déchéance et de la malfaisance. Elle attire les créatures défiants toute imagination dans son carcan de terreur et de stupeur, tels des papillons de nuit se collant sur les lampadaires jusqu'à se brûler les ailes. Forte de sa population ignorante, Toronto revêt le manteau du portail des ténèbres encore fermé sur les Plans Inférieurs. Pentagramme de colère, de stupre et de sang, la cité est gouvernée par un être au visage caché du commun des mortels. Tel un marionnettiste faisant danser ses poupées, le Synarque veille sur le silence, la tranquillité et l'humanité. Son but demeure obscur et nombreux sont ceux qui associent son anonymat aux ténèbres les plus sombres.

Sous les pieds des mortels, sous le bitume, la terre et la pierre, les Plans Inférieurs se dégorgent d'énergie ténébreuse, attirant les Surnaturels et faisant frissonner les mortels. Diables et Démons se livrent depuis fort longtemps une Guerre pour le contrôle des Plans Inférieurs et de la Terre. Il s'agit du combat de la Loi contre le Chaos, qui divertit tout ce petit monde dans un tourbillon sanglant. Les démons des Abysses mènent des armées quasi infinies et les lancent à l'assaut des troupes organisées, mais plus réduites, des diables. La Guerre de Sang se livre sur les deux rives du Styx, sur le Champ d'Orties d'Hadès, au cœur des Abysses et au plus profond des Neuf Enfers. Parfois, le conflit se déroule même dans les Plans Matériels, mettant en danger la vie des mortels et menaçant d'anéantir des mondes entiers.

Aussi vaste que soit cette guerre cosmique, les engeances démoniaques et diaboliques n'ont pas les mêmes buts. Les premiers, chaotiques et désorganisés, cherchent à amener la mort et la destruction sur les Neuf Enfers et sur tous les Plans connus; les seconds, loyaux et vicieux, cherchent à protéger les Neuf Enfers de l'invasion ainsi que la Terre, leur terrain de jeu malsain.

Dansant sur un rythme de vilénies, les Loyaux Serviteurs des Archidiables ont un contrôle incontesté sur le Territoire des Mortels. La Terre leur appartient et ils y sèment la zizanie pour leur plaisir sadique. Les Damnés ont vendu leur âme pour un pouvoir destructeur, combattant les démons et manipulant les humains pour survivre. Les Nocturnes, humains aux capacités étonnantes et à l'art martial sans précédent, font régner une loi de contrainte auprès des Surnaturels qui osent mettre les pieds dans la Cité Portail. Toronto leur appartient, ils tuent, incitent, déstabilisent et tout cela au nom d'un Synarque intrigant.

Sourds aux règles et aux lois dictées par les diables, ceux qui ont choisi la voie du Chaos cherchent à pousser leurs adversaires au plus loin des Plans pour leur contrôle. Personne ne peut leur donner des ordres, personne ne peut les empêcher de détruire pour la simple envie de voir souffrir. Les Chimères, créatures de cauchemars, inondent les rues tels des manteaux d'ombre, et assoient leur besoin de vengeance au nom d'une Reine qui a vu son royaume disparaitre sous la force diabolique. Les Berserkers, infâmes monstres, nés d'une association ironique entre la possession démoniaque, des corps morts ou des corps de Nocturnes, ne se gênent pas pour frapper, cogner et incendier tout ce qui ne leur ressemble pas. Ils ont infesté les rues de la Cité Portail et comptent bien amener les Abysses sur Terre.

Coincés entre les diables et les démons, survivent les Surnaturels qui ne souhaitent faire aucun choix. Leur liberté n'a aucun prix et la Guerre de Sang leur ait indifférente ou les effraie. Les Métamorphes souffrent du besoin d'amour de la Terre Mère, refusant de se laisser contrôler par les créatures du Malin mais savent eux-même que leurs besoins dévastateurs n'est en rien divin. Les Selenims, descendance de Samaël, de Baal, d'Andrealphus et d'Haagenti, ne sont qu'un pâle reflet de leurs ancêtres. Persuadés d'être l'image même de la perfection, ils se voilent la face en ignorant leur sang bien plus impur qu'ils ne le croient. Enfin, la cerise sur le gâteau, le coeur même de toutes les guerres; les humains qui n'ont aucune idée de la pierre précieuse qu'ils gardent en eux : leur âme sera livrée à une perdition sans commune mesure, même s'ils ne le savent pas encore.

Voilà le monde de ceux qui s'offrent à Toronto, sacrifice de chair, de sang et d'âme. Personne n'a idée des intrigues qui se jouent et se déjouent depuis des millénaires. Personne ne se demande si une troisième partie peut foncer dans la bataille des Terres habitables. Ici, il n'y a que le Mal, ne l'avais-je pas déjà dit ? Ici, les valeurs humaines n'ont aucun sens. Ici, la plongée dans l'infinie terreur des Plans Inférieurs se fait ... sans filet de sécurité.

Et, peut-être qu'un jour, la Cité Portail s'ouvrira ... lâchant son pollen d'horreur et faisant taire les doux rayons du soleil sur les visages souriants.


En bref ; Toronto attire les surnaturels, alors que la Guerre de Sang (démons VS diables pour faire simple) fait rage sur d'autres plans que le nôtre. D'ailleurs, il devient de plus en plus instable, ce qui fout un peu le bordel dans la vie de ses habitants.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsultima.actifforum.com
 

◭ Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORS ULTIMA :: 
One step closer to the edge
 :: 
Everything starts here
-