AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
reese ✹ fear and flesh



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 




avatar


Invité
Invité
Message30.09.15 22:25



Who are you?

▽ Pseudo : Nolee / nolhyel
▽ Âge : 18 ans
▽ Nom de l'avatar : Zico
▽ Qu'est-ce que la corruption :  La corruption c'est cette révulsion envers les bonnes actions, ce dégoût de la charité et de la bienfaisance. Elle parcourt les veines du damné, attaque sa chair et le ronge jusqu'au creux de ses os.
▽ Quel est le rapport qu'entretient un Damné avec l'Underground: Aussi étonnant soit-il, le damné s'y sent particulièrement bien. Considéré comme appartenant aux neufs Enfers, les créatures de l'Underground ne s'en prennent aucunement à lui mais il met néanmoins plus de temps à en sortir. On peut pas tout avoir.
▽ Le règlement - Le code de validation :  
▽ Où avez-vous vous connu ce forum ? : Je stalke.
▽ Autre : Et on appelle ça un pur copié collé.


Rhys Opium Yang

« 이제 알았어 너무 늦었나봐
무식하게 채찍질만 하기엔 아물지 않은 상처가 너무 많아  »


Je suis...


▽ Nom & Prénom :Persuadée qu'elle attendait une fille, sa mère insista pour que le nom de Rhys, enthousiasme en gallois, lui soit attribué. Ayant toujours détesté l'aspect trop "féminin" de son nom, il insista cependant pour qu'il soit banalisé en Reese. Sa seconde grand-mère lui offrit quant à elle le nom d'Opium, en hommage à une de ses filles, macabrement défoncée à ce même psychotrope. Yang indique ses incontestables origines coréennes qu'il adule et revendique.
▽ Âge : Vingt cinq ans.
▽ Métier : Critique d'art en devenir. Fait la manche sous le porche d'une boulangerie en attendant.
▽ Alignement : Loyal Mauvais.
▽ Traits de caractère : Insatisfait. C'est sans doute l'adjectif qui qualifierait Reese à la perfection. Perfectionniste mais également habité par le tout puissant esprit de l'indécision, le damné est parfaitement incapable de se mettre d'accord sur la moindre petite chose. Susceptible, il se vexe à la moindre remarque, qu'elle soit désobligeante ou non. Il a particulièrement tendance à s'emporter lorsque l'on critique ses œuvres. Véritablement instable, Reese est un être extrêmement changeant, presque bipolaire. Son esprit se situe aux deux extrêmes à la fois, rendant le spécimen plutôt complexe à saisir. Il est également très souvent enthousiaste et survolté, incapable de tenir en place. Le jeune homme fait néanmoins preuve d'une sensibilité accrue, que ce soit psychologiquement ou artistiquement parlant. Reese est volontaire, aucun besoin de le pousser pour qu'il ne fasse ce qu'il a à accomplir. Il apporte une grande importance au concept même du respect, ancrée en son ADN coréen comme une tique sur la peau d'un chien.
Si son nez avait poussé à chaque mensonge qu'il a pu prononcer, il aurait sans doute d'ores et déjà parcourut la totalité du globe. Au moins deux fois. Reese ment comme il respire, c'est inné. Il est également beau parleur, maître incontesté de la rhétorique et de tout ce qui va avec.

▽ Signes Particuliers :
Reese est un menteur compulsif, un mythomane en d'autres mots. C'est une maladie dont il n'arrive à se défaire, une envie irrépressible qui le hante constamment. Souvent perdu dans un univers propre à ses tromperies, il lui arrive très fréquemment d'être perdu entre le vrai et le faux.
Arbore fièrement quelques tatouages repartis aléatoirement sur sa peau.
Fan incontesté d'arts en tous genres, Reese apprécie tout particulièrement l'ambiance des musées. Il considère son lieu de vie comme sa galerie d'art personnelle et y expose chacune de ses œuvres.
Reese a une soeur jumelle, Ri Se.
 


Fiche Surnaturelle


▽ Type du Damné : Damné Tempestaire
▽ Explication du type de Damné : Le sang de Tempestaire coule dans ses jeunes veines et irrigue son coeur déchu. Ce type de Damnés est, comme son ancêtre, particulièrement instable et indécis, remettant toujours en question l'objet de ses désirs. Reese ne fait absolument pas exception à la règle et se plie à l'insatisfaction permanente de son âme. De plus, comme tous les Tempestaires, Reese est prédisposé à manipuler un élément.
▽ Capacité Unique : Poséidon du dimanche ; A proximité d'une source, Reese est capable de manipuler les moindres mouvements d'une masse x d'eau. Son don se limite néanmoins en divers points.
Plus la masse d'eau à manipuler est conséquente, plus Reese consommera d'énergie. N'étant physiquement et mentalement pas véritablement résistant, il est évident qu'il ne tienne que très peu de temps.
Une lourde quantité d'eau demande un effort physique plus rude et violent que le demanderait le contenu d'un simple bol. La pression soumise par le poids même de l'eau se répercute physiquement sur le damné s'il tente de vaincre Clark Kent au jeu de la force décuplée.
Les eaux de Reese sont rudement soumises à la gravité. Plus la masse dispose d'un poids élevé, plus l'attraction de la Terre s’avérera être puissante. Le contrôle détenu par le Damné sera donc moins certain et ses filets d'eau n'en seront que plus lents.


▽ Pouvoir : Transfert de blessures.







Mon histoire



    « Père et mère divorcent. »


Savez vous ce que représente un divorce dans une famille coréenne? Il implique de nombreuses choses, a d'importantes répercussions sur la famille en elle même. Sur ce que les gens pensent de vous, surtout. Reese ne sembla pas réaliser la gravité de la situation lorsque je lui ai annoncé la nouvelle. Il se contenta de rouler dans le lit, hausser les épaules, puis se mettre dos à moi avant de s'endormir. Mon frère n'a jamais été un grand sentimental et n'a jamais porté une grande importance au concept de famille. Je ne peux lui en vouloir cependant. Mère a toujours renié son existence, toujours persuadée que celle qui aurait du être ma sœur jumelle est en fait morte née. Les médecins de la famille lui ont toujours dit qu'elle attendait deux jolies petites filles, deux belles jumelles qui feraient son bonheur. Résultat des courses? Elle s'est retrouvée à élever une fille, Ri Se*, moi, et un fils, Rhys. Elle avait apparemment choisi nos prénoms au préalable et ne put se résigner à changer celui de mon frère pour un patronyme plus masculin.
Père ne nous connait que trop peu. C'est limite s'il sait qu'il a des enfants. Durant notre plus tendre enfance, il passait ses soirées dehors à s'envoyer des tournées de Soju et de Bokbunjaju dans le nez avant de rentrer totalement explosé. Mais je savais que la vie était difficile pour lui. Il occupait un emploi qui ne lui convenait pas, ne parvenait plus à s'occuper de sa femme qui vieillissait, non, dépérissait à vue d'oeil. Normal que le couple ait volé en éclats.


    « Père et mère divorcent. Père et mère divorcent. Père et mère divorcent. » « Qu'est ce que j'en ai à foutre. »


Je n'ai cessé de le répéter à Reese, pour qu'il comprenne finalement que nous étions dans le pétrin. Reese a toujours fait honte à ma mère qui, en plus de lui vouer un dégoût des plus profonds, se retrouvait totalement désarmée face à des "amies" qui jugent davantage la personne qu'elles ne l'apprécient. Ainsi est faite la société coréenne contemporaine. Bourrée de préjugés et parfaitement intolérante envers les gens différents. Ainsi mon frère a commencé à mentir. Sur ses résultats scolaires, Saint Graal des familles asiatiques. Nous étions tous deux dans la même classe mais nos niveaux scolaires était tout bonnement  aux extrêmes opposés. J'ai toujours été la meilleure, mon frère aussi. En partant du bas de la liste cependant. Les explications de Reese devenaient plus en plus farfelues, de plus en plus tordues. Je ne pouvais le couvrir trop souvent, ça aurait paru louche. Mais ma mère savait très bien que, même avec mon aide, il était tout bonnement impossible qu'il ne ramène d'aussi bons résultats. Les mensonges devinrent récurrents et les occasions de mentir s'élargirent. Toute vérité était susceptible d'être déformée si mon frère s'en saisissait. Et c'est sans doute une des raisons qui firent que nous avons tout perdu.
J'ai décidé aveuglément de couvrir mon frère afin de le conforter dans ses tromperies. Il devint rapidement inconscient de tout ce qu'il disait et la réalité était, pour lui, un concept qu'il oublia bien vite. Il se construit un monde à part, un univers  absolument parfait dans lequel tout respectait les lois d'une métaphysique de sa propre invention. Tout ce qui ne répondait pas à ces lois était, à ses yeux, faux. Impossible. Mère fut fatiguée des troubles mentaux de Reese et considéra que, puisque je le soutenais, j'en étais également atteinte. Lorsque vint le jour du jugement, toute la famille fut réunie dans une salle ne contenant qu'un bureau et six chaises. Les avocats re-lurent les papiers, évoquant la répartition du patrimoine du défunt couple Yang et passèrent presqu'immédiatement au chapitre des charges familiales.


    « La partie concernant les enfants n'est pas remplie. Qui d'entre vous prend les enfants à charge? »



Ma mère me regarda, inexpressive, avant de rediriger ses prunelles noires vers mon père. Il lui porta un regard inquisiteur, noir. Lors de divorces en Corée, la mère se retrouve le plus souvent avec la charge de ses gosses sur les dos. Et tant pis pour elle si elle n'a pas de boulot, si son mari ne lui accorde pas de pension alimentaire ou quoi que soit qui puisse les aider à survivre dans la jungle coréenne. Mère remua la tête.



    « Ri Se et Rhys partent dans deux jours pour Toronto. Ma sœur Ha Ni s'occupera d'eux jusqu'à ce que la page du divorce soit enfin tournée. »



Les avocats ne trouvèrent rien à y redire. Et effectivement, deux jours plus tard nous étions dans un avion en direction du Canada. Mère déposa une lettre dans ma valise qu'elle m'ordonna de lire que lorsque nous serions arrivés à destination.  
Tante Ha Ni était une femme très particulière. Défoncée à l'opium 23h sur 24, elle ne sut rapidement plus faire de différence entre Reese et Ri Se. Elle vivait dans un grand appartement duplex et nous laissa toute la partie haute de l'habitation. C'était bien. Mais Reese n'était pas de mon avis. L'appartement à Gwanju lui manquait, ses amis lui manquaient. Pour lui remonter le moral, je décidai d'ouvrir la lettre que Mère avait déposé dans mon sac.



    « Ri Se, Rhys. Vous devez désormais être arrivés chez votre tante Ha Ni, ou tante Opium comme nous l'appelons. J'espère que vous vous y plaisez car vous y resterez longtemps. Très longtemps même. Rhys, tes mensonges aiguisés ont lacéré mes tympans pour la dernière fois. Je ne peux plus supporter cette langue vipérine qui t'a été donnée ne provient certainement pas de moi. Ri Se, ma douce Ri Se. Tu es sans aucun doute la pire du duo. Tu n'as pas hésité à défendre ton frère. Est-ce là la devise des Yang? Soyons mauvais, certes, mais soyons mauvais dans la sincérité. Je ne peux cautionner cette douleur que vous m'infligez. Vous êtes la honte de la famille, c'est pourquoi je vous efface tous deux de ma mémoire. Yang Ha Na.»


Elle n'avait même pas pris la peine de signer "Maman". Nous n'avions jamais été des damnés exemplaires, c'est vrai.   La notion de terreur ne nous avait jamais inspiré tant que ça, mais cette lettre changea absolument tout. Je vis le regard doux de Reese se métamorphoser du tout et tout et devenir aussi noir que l'ébène. Mon frère n'était plus et la délicatesse de nos âmes creva ce soir là. Nous avions quinze ans et nous étions orphelins par dépit.  

C'est auprès de Tante Opium que nous avons du apprendre à être des Tempestaires. Nous ne le serons jamais véritablement et surtout pas Reese, pas assez damné aux yeux de Ha Ni. Toujours dans son petit monde à lui, il développa néanmoins une certaine révulsion envers ceux qui se rapprochaient trop de lui à son goût. Il s'imposa certaines limites de sécurité sentimentales à ne pas franchir et se replia vite sur lui même. Je le savais, je le sentais. Il bouillonnait de l'intérieur et souffrait intensément. Rien n'était jamais parvenu à apaiser sa peine et sa haine grandit petit à petit, s'épanouissant telle une fleur putride et mortelle. Et il péta un plomb.
Reese se mit rapidement à devenir turbulent, violent. Je ne le reconnaissais plus et lui même fut choqué par son propre comportement. Il commença à utiliser son don pour faire le mal, pour blesser les autres. Et il finit par m'effrayer tant il devenait incontrôlable. Cette phase ne dura heureusement pas longtemps. Un ultimatum dans les dents et c'était finalement réglé. J'aurais pensé qu'il serait plus difficile à convaincre mais entre sa crise d'adolescence tardive et moi, le choix fut apparemment relativement simple.
Pour canaliser sa colère, Reese découvrit l'art. Il s'en inspira pour peindre des toiles au départ pas vraiment spectaculaires. Mais au fur et à mesure qu'il apprenait différentes techniques de peinture, ses œuvres devinrent presque vivantes, capables de conter son histoire et la douleur qui l'animait. Il y déversa toute sa peine ainsi que ces troubles mythomanes qui l'handicapaient quotidiennement.


Reese a quitté l'appartement de Tante Opium à 23 ans. Il ère dans Toronto en quête d'inspiration, certainement. Ses troubles et son impulsivité sont cependant revenus lorsque nous avons reçu une nouvelle lettre de Mère après huit ans de silence radio. Ses mots étaient clairs, nets et précis.



    « Ri Se, Rhys. Ne vous imaginez pas que je vous envoie cette complainte de mon plein gré. Je me suis néanmoins remariée. Votre nouveau beau-père et ses enfants désireraient vous rencontrer. »  En Corée? Hors de question. « J'ai quitté Gwangju et l'ai rejoint. Et comme le hasard fait mal les choses, je vis désormais dans un quartier isolé de Toronto. En espérant que votre présence n'ait pas achevé ma soeur.Jang Ha Na. »



Au moins elle aura conservé la sonorité principale de notre nom de famille, c'est bien. Je trouvais que la rencontrer à nouveau serait une bonne idée. Reese? Compter sur lui? Uh. Non. Il avait toujours de bonnes excuses que je savais mensongères mais excusais cependant. Je comprenais tout à fait qu'il l'ait rayée de sa vie après tout le mal qu'elle nous avait fait. Le mettre en face du problème n'aurait rien apporté de constructif à part un :

« Tu comptes vraiment revoir cette garce ridée? Elle nous a détruits, on s'est reconstruits, et toi tu veux donner l'occasion à ce bulldozer vivant de te faire sombrer à nouveau et m'entraîner dans ta chute?  »

Dans un sens, il n'avait pas tord.
Notre mère est à Toronto, là, tout près. Elle nous attend, l'expression livide et la hache à la main. Et notre fin se rapproche inexorablement.



(* se lisent Ri-Sé et Riss)







Mon point de vue


▽ Chimères ; Reese ne leur porte pas plus d'attention que ça. Il ne ressent aucun mépris à leur égard mais les trouve cependant plutôt intéressantes dans le fond. Il considère qu'elles pourraient un jour lui servir s'il en vient à nécessiter leur aide. En espérant bien sûr qu'elles soient coopératives.  

▽ Damnés ; Bien qu'il en fasse partie à part entière, les agissement de sa mère l'ont totalement refroidi, lui qui prônait l'esprit d'entraide et qui était attaché aux valeurs familiales. Mais en soit, il reste un Tempestaire et voue à ses semblables un respect des plus certains. Sauf à Mère Yang. Son avis sur sa propre espèce reste plutôt neutre, au final.

▽ Nocturnes ; Pour le peu de Nocturnes qu'il a rencontré, Reese n'a pas spécialement d'avis sur eux. Il les trouve cependant intéressants et respecte leur manière de défendre l'opinion générale. Il n'aurait pas rechigné sur une formation de Nocturne pour pouvoir exterminer sa mère sans avoir la conscience salie. ♥️

▽ Berserker ; Ooooooouh, Vade Retro Satanas. Les Berserkers sont le parfait archétype de la honte, du déshonneur. Les démons sont à ses yeux des lâches nécessitant des corps faibles pour vivre. Vivons heureux, vivons cachés? Aucun doute, cette devise leur sied à merveille, bien qu'il ait un petit doute sur leur conception du bonheur.

▽ Selenims ; Reese ne leur porte pas plus d'attention que ça.  Dans l'absolu, il les trouve plutôt sympas et ne comprend pas spécialement cette révulsion envers la ligné des Samaëliens. A ses yeux, ce sont des Selenims d'une banalité innommable. Pour être plus direct, il les fout tous dans un même panier et basta, c'est réglé.

▽ Humains ; Les hommes sont de conception faibles et Reese le sait parfaitement bien. Il ne leur voue cependant aucun dégoût particulier. Il considère qu'il n'a pas encore assez vécu pour se faire une idée bien précise de cette espèce convoitée par bon nombre de créatures surnaturelles qui n'attendent que le moment opportun pour les démonter.

Revenir en haut Aller en bas



Messages : 1783
Origine du personnage : Métamorphe Lion - Alpha
Alignement : Neutre
Emploi : PDG de la Precision Institute of Protective Measures



Your Soul
♠ Pouvoirs: La température transmisse dans ses mains peut créer des brûlures jusqu'au troisième degré. Avec cette chaleur, les objets en plastiques peuvent fondre, carboniser les feuilles de papiers et les objets métalliques, comme un petit tuyau, peuvent se tordre sous la chaleur. Par contre, au moment où ses mains surchauffent, il doit éviter de toucher son propre corps, car ce dernier peut se blesser lui-même. De plus, s'il en abuse, sa température risque de chuter drastiquement au point de frôler l'hypothermie.
♠ Forces & Faiblesses:
avatar


The Alpha

Message30.09.15 22:33


Bienvenue



Rebienvenue HB! Tu connais la maison, mais je te laisse tout de même le message de validation pour t'y retrouver!

Félicitations ! Te voilà enfin validée ! La suite de ton intégration peut commencer. Pense à bien remplir ton profil et à poster une fiche de liens!

Pour t'aider à te retrouver sur MU, tu peux jeter un œil juste ici, car tu pourras dépenser et aussi gagner des fragments. N'oublie pas de vérifier si tu peux en gagner après ta validation. Aussi, tu peux voter pour le forum!

En guise de cadeau de bienvenue, tu as aussi le droit à un scénario gratuit utilisable à n'importe quel moment!

Si tu as des questions, n'hésite pas à contacter le Staff!





« Shan »
Lost the battle, win the war. I'm bringing my sinking ship back to the shore. We're starting over, head back in. There's a time and a place to die but this ain't it. Wish I could find a crystal ball. You know I'd use it all for good. Instead, I have some memories for the days I don't feel anything. At least, they remind me not to make the same mistakes again. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsultima.actifforum.com/t157-shan-bow-to-me



Messages : 883
Origine du personnage : selenim samaëlien
Alignement : neutre
Emploi : conseiller conjugal



Your Soul
♠ Pouvoirs: ϟ Persuasion ; peut convaincre n'importe qui de faire n'importe quoi tant que c'est non mortel, qu'il est suffisamment concentré et que la victime est moralement affaiblie. ϟ Lumière ; aveugle qui le regarde. ϟ Poings de feu ; mains enflammées. ϟ Bouclier divin ; bloque toutes les attaques. ϟ Terre meuble ; provoque des sables mouvants sous les pieds de la victime.
♠ Forces & Faiblesses:
avatar


The offspring of angels

Message30.09.15 22:35

Et bienvenue sur le nouveau MU
Amuse toi bien ici Nono
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsultima.actifforum.com/t146-eks-endlessly




avatar


Invité
Invité
Message30.09.15 22:46

Aaah, Nono. Que de souvenirs, que d'émotions. Aucun doute que je vais m'amuser ici. ♥️
Merci pour la validation rapide, on se retrouve au second acte avec Nastya, demain à la même heure.
Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé

Message

Revenir en haut Aller en bas
 

reese ✹ fear and flesh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» peindre simplement visage avec tallarn flesh
» Flesh Wash - Quand y'en a pu.... comment qu'on fait ?
» REQUIEM V.2 ◑ « Flesh & Blood. // I'm Alive. »
» The cave you fear to enter holds the treasure you seek. (23/07, 16h00)
» Knock, Knock... Who's There ? The Cry of Fear ~ [PV Evidemment]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORS ULTIMA :: 
Can't get enough
 :: 
L'historique
 :: 
Fiches de présentations
-