AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
Back In My Arms Again [Jolynn]



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Messages : 1283
Origine du personnage : Chimère Furie
Alignement : Chaotique mauvais
Emploi : Agente de libération conditionnelle



Your Soul
♠ Pouvoirs: - Acidité : La sueur qui recouvre la peau de Katniss peut devenir acide comme une sorte de ''carapace'' luisante au point où cela peut former de petites gouttes acides qu'elle peut projeter sur celui ou celle qui se trouve devant elle. - Lecture des rêves: Savoir le plus grand rêve de sa victime est un atout, car il y a toujours un moyen pour le détruire... - Trait électrique: Et Sbaff! Un projectile électrique en pleine gueule qui fait mal, mais qui immobilise la pauvre victime touchée durant quelques minutes! - Création d'émotion: Créer une émotion qui n'est pas présente c'est toujours marrant pour la victime... Ou pas! - Destruction: Et boom! Bye bye l'objet visé! Sauf qu'il ne doit pas être plus lourd que la jolie Furie. - Téléportation Instantanée: Voyager d'un endroit à l'autre sans efforts, ça économise du temps! - Homoncule de Terre: Être protégé de toutes attaques grâce à un homoncule durant quelques minutes peut avoir son utilité. - Lame de Ténèbres: Voici une jolie lame de dix mètres de diamètre qui peut trancher comme du beurre la chair ainsi que la pierre. - Barrage Mental: Impossible de savoir son alignement ou de lui balancer une attaque psychique à la gueule! - Appel de l'Arcadie: Elle peut augmenter de vingt fois sa vitesse et sa force pendant dix minutes - Capacité spécifique du Fae : Rendre une cible tarée grâce à un regard.
♠ Forces & Faiblesses:
avatar


Kitkat Queen Of Anger

Message27.09.15 1:13

Back In My Arms Again
ft. Jolynn & Katniss

Avouer ses torts, c'est difficile n'est-ce pas? Te rendre compte que tu as fait une connerie ce n'est déjà pas facile à cause de ton côté baratineur et surtout rancunier qui t'amènent à passer à autre chose quand une situation sociale se complique un peu trop à ton goût. Maintenant, c'est encore pire quand tu as l'intention de formuler tes excuses envers la personne qui a été la victime de cette grosse connerie. Depuis quand te prends-tu la tête avec ce genre d'histoire ridicule? Tu as toujours été indépendante au point où si quelqu'un n'était pas d'accord avec tes idées, tes actions ou tes opinions, tu ne t'abaissais jamais à atténuer tes propos ou à expliquer tes gestes. La réponse est simple et elle tient en un seul mot ou plutôt en un prénom, Jolynn. En seulement deux ans, tu as arrêtée de compter le nombre de fois que vous vous êtes séparées pour diverses raisons et les disputes, la majorité du temps assez violentes, qui ponctuent vos journées. Votre histoire a de quoi faire rêver n'importe quel célibataire endurci. Pourtant, tu n'arrives pas à t'expliquer tes propres sentiments envers cette femme qui vient foutre le bordel dans ton existence avec son caractère aussi explosif que le tien. Il faut croire que tu as une tendance masochiste et qu'accessoirement, c'est aussi son cas puisque vous revenez toujours l'une vers l'autre.

Oui, tu as parfaitement conscience que votre dernière rupture est en grande partie de ta faute. Que veux-tu, ta nature de Furie te fait facilement tout voir en rouge dès qu'un petit détail vient gâcher ton plaisir. C'est encore pire quand tu as de l'alcool qui te coule dans les veines. Le motif cette fois-ci? Une personne à tendance suicidaire qui a osé s'approcher d'un peu trop près de celle que tu appelles maintenant ton ex copine sans que celle-ci ne cherche à repousser ses avances. À la seconde où tu as remarqué ce petit manège, ta soirée est passée de «excellente» à «prise de tête» au point où tu as carrément écrasé ton poing en pleine gueule de cette personne dont tu ne te souviens même plus du visage. Après cet acte de violence totalement gratuit, tu n'as pas pu t'empêcher de te donner en spectacle avec la Damnée jusqu'à ce que votre énième dispute se solde par une nouvelle rupture. Comment réussis-tu à ne pas te comparer à une adolescente en pleine crise hormonales quand cela concerne tes déboires amoureux? Tu n'as jamais été une fan invétérée des longues relations amoureuses avec un avenir commun à la clé, alors pourquoi continues-tu de t'obstiner? Ça reste encore un satané mystère. Et maintenant que tu es à nouveau célibataire, qu'est-ce que tu fais? Tu as seulement attendu quelques jours dans le but d'attendre que la poussière retombe sur cette engueulade avant de lui envoyer un sms lui demandant de te rejoindre au Nathan Phillips Square du côté du Path de Toronto en fin d'après-midi. Même si ta voix intérieure t'affirme haut et fort que ce n'est pas un lieu public qui va t'empêcher de te faire sortir de tes gonds si les choses ne se passent pas comme prévu, tu t'entêtes à croire exactement le contraire. Pour te mentir à toi-même, tu ne manques pas du tout de talent dans ce domaine.  

Te voilà installée sur un banc devant cette espèce de géante fontaine d'eau, habillée à la limite comme une carte de mode un peu trop tape-à-l’œil sans oublier la paire de lunette de Soleil qui vient avec sur le bout de ton nez pour masquer tes traits légèrement crispés. Du matin jusqu'à l'heure du rendez-vous, tu as en quelque sorte tourné en rond dans ton appartement comme une gamine effrayée, pourtant, tu devrais être habituée à ce genre de scène entre vous deux, non? Ton regard ne cesse de se balader entre l'écran de ton téléphone portable et le paysage jusqu'à ce que tu remarques une silhouette féminine que tu connais un peu trop bien. Tel un ressort, tu te lèves d'un bond, un fin sourire sur tes lèvres avant de faire quelques pas dans sa direction tout en esquissant un geste en guise de salutation. Salut, je suis contente que tu sois venue. Tu vas bien? Tu sens bien la pointe de nervosité dans ta voix et tu as cette furieuse envie de tout déballer d'un coup pour passer le plus rapidement possible à autre chose, mais non, autant faire les choses dans les règles de l'art. D'abord, tu la laisses te répondre en conservant poliment le silence sans plus au moins écouter ses paroles, ensuite, quand tu sais que c'est à ton tour d'ouvrir la bouche, les mots semblent se coincer à travers ta gorge.

- Jo', je dois te dire quelque chose d'important, je... Allez, fait un effort bordel, ce n'est pas si compliqué et surtout, n'oublie pas de relever ta paire de lunette de Soleil! Oublie les inconnus qui traînent dans le coin, il n'y a plus que toi et Jolynn en ce moment précis. Ni une ni deux, tu glisses celle-ci sur le sommet de ton crâne, laissant voir un peu plus ton visage sous cette épaisse chevelure blonde ainsi que tes yeux bleus teintés d'une certaine culpabilité. Puis, comme pour donner du poids à ce que tu vas dire et aussi pour te donner un peu de courage - sauf que ça, tu ne vas jamais l'avouer à qui que ce soit -, ta main va gentiment attraper la sienne. Je suis désolée pour l'incident de la dernière fois. Je n'aurai pas dû m'emporter aussi vite et je dois te faire confiance. Tu me manques trop pour que je te laisse tomber comme ça. Toi qui ne t'excuses jamais même si tu as tort afin de ne jamais te retrouver dans une situation embarrassante et pour éviter de montrer aux autres une quelconque faiblesse. Tu es une Furie après tout. Un volcan sur deux pattes qui déverse des torrents de lave sur tes victimes. Une véritable catastrophe naturelle ambulante et pas un gentil petit chiot qui fait les yeux doux à celui ou celle à qui tu as causé des problèmes. Pourtant, avec Jolynn, tu es souvent obligée de laisser de côté ton orgueil ainsi que ta fierté dans le but de lui formuler des excuses qui t'écorchent encore de temps en temps la langue. Un jour, tu vas peut-être comprendre que d'admettre ses erreurs n'est pas un signe de faiblesse, mais avant d'atteindre ce but, il te reste énormément de chemin à parcourir. Pour l'instant, tu attends juste une réponse positive de la part de la Damnée tout en te mordant la lèvre inférieure pour contenir ta nervosité.



Kitkat
I know that we've been messed up. All the nights and the fights and the blood and the breakups you always had to call off. I'm pain, I'm a child, I'm afraid to lose you and yet you understand like no one can. Know that we don't look like much but no one fucks it up like us (♠️) Army
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsultima.actifforum.com/t129-katniss-i-m-no-damsel-in-d



Messages : 462
Origine du personnage : Damnée Tempestaire
Alignement : Loyal Mauvais
Emploi : Monitrice en parachutisme



Your Soul
♠ Pouvoirs: ϟ Absorption d'oxygène ; retire l'oxygène mètre cube par mètre cube, mais étant le point de départ, elle s'inclue dans la partie non oxygénée. ϟ Lumière Obscure ; ça va être tout noir, mais pas pour elle.
♠ Forces & Faiblesses:
avatar


The unfaithful

Message27.09.15 1:14



Back in my arms again

Quand tu reçois le message de Katniss qui t'invite à la rejoindre, tu ne peux pas t'empêcher de sourire. Ouhla, qu'est-ce que tu fais ? Non, t'es pas une gamine qui s'enthousiasme de trop à chaque nouvelle de sa dulcinée. Mais là c'est différent, n'est-ce pas ? C'est toujours différent avec la chimère. Tu es même prête à t'excuser pour votre dernière soirée. Bien que demander pardon revient à faire une bonne action. Et ça a le don de t'arracher une grimace et de te donner la nausée. Foutue logique inversée. Mais tu es prête à faire cet effort là. Parce que sinon tu crains que ça sonne le glas de votre histoire. Et il faut bien l'avouer, tu tiens à cette relation. Tu n'as pas tenue autant de temps pour que ça se finisse à cause d'une bête dispute. Alors, c'est pour la bonne cause. Tu peux le faire. Tu en es persuadée. Ce n'est pas si compliqué. Un mot et c'est réglé, ton estomac pourra arrêter de te tirailler pour ce geste plus qu'étrange pour une créature comme toi. Tu t'encourages tout au long de la journée avant de filer au lieu du rendez-vous.

C'est bourrée d'un tas de bonnes intentions que tu arrives là bas. Mais quand tu vois Katniss s'approcher, ta volonté commence déjà à faiblir à l'idée de faire cette bonne action. Elle a fait l'effort de faire le premier pas, et t'es incapable de faire le second, sérieusement ? Rappelle toi que c'est un geste tout à fait égoïste. Seulement pour ne pas voir s'envoler une histoire à laquelle tu tiens, et ça passera tout seul. Tu risquerais de virer complètement barge si votre séparation venait à durer. Tu le sais très bien. Alors ressaisis toi. Et fais ça pour ta santé mentale si tu ne peux pas le faire pour autre chose. « Salut, je suis contente que tu sois venue. Tu vas bien ? » T'es surtout contente qu'elle t'ait invité. Sinon tu aurais dû t'y coller. Pas que tu ne l'ais jamais fait du tout. C'est un peu à tour de rôle. Mais à chaque fois, t'as le doute qu'elle ne revienne jamais vers toi. Tu tournes un peu en rond quand elle n'est pas près de toi. Si c'est pas mignon tout ça. « Ouais, j'pouvais pas te dire non. » Et les excuses, elles sont où ? Toujours coincées entre ta volonté et ta logique à l'envers. « Jo', je dois te dire quelque chose d'important, je... » Ah putain, elle ne veut plus du tout de toi. T'as tout gagné. Mais qu'est-ce qui t'as pris de ne pas repousser les avances de l'inconnu ? Ça ne t'a pas semblé si grave ? Bah ouais, regarde comme c'était pas grave. Elle a fini par en avoir marre de tes réactions à la con. Excuses-toi avant qu'elle puisse rajouter quoi que ce soit. Ça la fera peut-être changer d'avis. Mais tu restes muette. Impossible, tu sens déjà ton ventre se tordre avec ton excuse au bout de la langue. T'es en train de la perdre et t'arrives pas à balancer juste un mot ? Ça t'écorche la bouche hein ? T'es vraiment conne parfois.

Elle te prend la main. En plus elle essaye d'être compatissante. Comme si ce geste pouvait mieux faire passer la pilule. Mais bordel, Jo' réagis ! T'ouvres la bouche mais aucun son ne sort. Bravo. T'es pathétique. « Je suis désolée pour l'incident de la dernière fois. » Et boum. Tu souris. Tu préfères largement ça à ce que tu venais de t'imaginer. « Je n'aurai pas dû m'emporter aussi vite et je dois te faire confiance. Tu me manques trop pour que je te laisse tomber comme ça. » Tu vois là un moyen de te glisser dans les mailles du filet. Pas besoin de t'excuser, elle vient de le faire. Tu la laisses prendre tous les tords, alors que tu as aussi des responsabilités dans cette histoire de l'autre soir. Parce que si elle a eu une réaction exagérée c'est en partie ta faute. Tu pouvais d'ailleurs t'y attendre. C'est pas comme si au bout de deux ans tu n'avais pas saisi son tempérament de feu. Mais tant pis hein. Si ça peut t'éviter de te sentir mal. T'es preneuse. Évite simplement de faire une remarque sur la confiance, ça risquerait de partir mal. Et il n'est pas d'en ton intérêt de gâcher les excuses de la chimère. Puis mates un peu comment elle est pas bien. Ce serait se foutre de sa gueule que de tout faire tomber à l'eau. « Oui … » Mais t'es pas douée dans ce genre de situation. Et puis personne encore ne s'est excusé auprès de toi, tu ne sais pas comment t'y prendre. Et c'est pas que tu t'en fous là, mais tu aimerais surtout passer ce moment gênant pour en reprendre là où vous vous en êtes arrêter. Enfin, avant qu'elle foute son poing dans la face de quelqu'un. « C'est pas grave, on oublie tout. » Voilà, ton souhait de bonne action s'est complètement volatilisée. Et tu comptes bien t'en tirer comme ça. T'as bien fait de venir, tu t'en sors très bien. De ta main libre tu viens glisser tes doigts sous son menton pour attirer son visage vers le tien. Tu presses doucement tes lèvres aux siennes. Un geste bien délicat pour clôturer tout ça. « Allez viens, on arrête cette scène un peu niaise, ça nous ressemble pas. » T'es sûre que c'est la chose à dire ? Alors qu'elle vient de te jouer un truc inédit ? Si c'est comme ça que tu l'encourages, la prochaine fois, s'il y en a une, tu peux bien aller te faire foutre pour un nouveau pardon. Mais en même temps, tu n'as pas réellement tort. Vous êtes plus du genre à vous gueulez dessus pour un rien, avec divers objets comme moyen d'appuyer vos propos.

Tu regardes des passants derrière la chimère, et c'est que maintenant que tu te rends compte du monde présent. T'étais trop préoccupée par ce qu'elle avait à te dire que tu n'as même pas fait attention. Tu n'as même pas tellement percuté que ce lieu était si fréquenté que ça. « Il te fallait des témoins au cas où je n'accepte pas tes excuses ? » Putain, c'est quoi ce ton sérieux Jo' ? T'abuses là. Mais si tu t'excuses pas pour t'être laissée indécemment draguer, tu ne comptes pas le faire pour ça. Y'a des fois, où tu ferais mieux de te taire. Allez, avec un peu de chance, elle ne le prendra pas mal. Et vous allez passer à autre chose. Oui, c'est bien ça. Bon plan. Alors pourquoi tu viens vous mettre des bâtons dans les roues ? Quoi que ta remarque n'est pas si dérangeante. C'est le ton que t'y as mis qui passe mal, non ? Ouais, toi tu te serais vexée pour si peu.





Hysteria

It's bugging me, grating me. And twisting me around. Yeah I'm endlessly caving in. And turning inside out 'cause I want it now. And I'm breaking out. I'm breaking out. Last chance to lose control . It's holding me, morphing me. And forcing me to strive. To be endlessly cold within. And dreaming I'm alive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsultima.actifforum.com/t165-je-my-blood-is-a-flood-of-



Messages : 1283
Origine du personnage : Chimère Furie
Alignement : Chaotique mauvais
Emploi : Agente de libération conditionnelle



Your Soul
♠ Pouvoirs: - Acidité : La sueur qui recouvre la peau de Katniss peut devenir acide comme une sorte de ''carapace'' luisante au point où cela peut former de petites gouttes acides qu'elle peut projeter sur celui ou celle qui se trouve devant elle. - Lecture des rêves: Savoir le plus grand rêve de sa victime est un atout, car il y a toujours un moyen pour le détruire... - Trait électrique: Et Sbaff! Un projectile électrique en pleine gueule qui fait mal, mais qui immobilise la pauvre victime touchée durant quelques minutes! - Création d'émotion: Créer une émotion qui n'est pas présente c'est toujours marrant pour la victime... Ou pas! - Destruction: Et boom! Bye bye l'objet visé! Sauf qu'il ne doit pas être plus lourd que la jolie Furie. - Téléportation Instantanée: Voyager d'un endroit à l'autre sans efforts, ça économise du temps! - Homoncule de Terre: Être protégé de toutes attaques grâce à un homoncule durant quelques minutes peut avoir son utilité. - Lame de Ténèbres: Voici une jolie lame de dix mètres de diamètre qui peut trancher comme du beurre la chair ainsi que la pierre. - Barrage Mental: Impossible de savoir son alignement ou de lui balancer une attaque psychique à la gueule! - Appel de l'Arcadie: Elle peut augmenter de vingt fois sa vitesse et sa force pendant dix minutes - Capacité spécifique du Fae : Rendre une cible tarée grâce à un regard.
♠ Forces & Faiblesses:
avatar


Kitkat Queen Of Anger

Message27.09.15 1:15

Back In My Arms Again
ft. Jolynn & Katniss

Cette sensation désagréable de culpabilité te colle un peu trop à la peau au point de te rendre mal à aise. Tu te doutes bien que Jolynn se rend compte de ton état actuel juste en te regardant dans les yeux, ces mêmes yeux que tu as pris la peine de lui laisser voir afin qu'elle comprenne ta démarche plus que sérieuse. En ce moment, tu souhaites que cette scène reste gravée dans sa mémoire, car tu ne comptes pas la rejouer de sitôt puisque le sentiment que cela t'apporte est loin de sembler positif. Non tiens, tu préfères encore qu'elle oublie cette image de faiblesse que tu transpires sous son regard presque inquiet des paroles que tu vas bientôt prononcer. Normalement, tu ne laisses pas ces conneries t'atteindre sur le plan personnel, mais avec la Damnée, tes sentiments à son égard ont réussi un tour de force là où tu n'aurais jamais cru cela possible. Qu'est-ce qui te prend de la laisser prendre une place aussi importante dans ta vie et ce, de ton plein gré? Non, tu refuses catégoriquement de prononcer ce fichu mot commençant par la lettre «a».

Attendre des excuses de sa part? Ça ne t'avait pas vraiment effleuré l'esprit - même si elles étaient les bienvenues - quand tu as décidé de lui envoyer un sms pour l'inviter dans ce coin assez fréquenté de Toronto. Certes, l'incident n'est pas essentiellement de ta faute, mais ton poing dans la figure d'une «victime innocente», c'est-à-dire une personne ne répondant pas aux divers critères de ton code d'honneur, n'est pas le fruit du hasard. Il n'a pas atterri là magiquement sans que tu ne lui ait donné l'ordre d'agir. Un jour, tu devras apprendre à gérer un peu plus ta nature de Furie beaucoup trop explosive, mais ce n'est certainement pas pour aujourd'hui. Autant attendre un événement grave, ça sera plus amusant... Face à Jo' et ton impatience qui ronge ton attitude qui se veut calme, tu ne peux pas t'empêcher de sourire lorsque tu vois celle-ci glisser sa main sous ton menton afin d'attirer ton visage vers le sien dans un baiser léger qui ne correspond pas à vos personnalités respectives. Pourtant, quand la jeune femme ouvre à nouveau la bouche pour formuler un commentaire sur ce qui vient tout juste de se dérouler, tu hausses un sourcil devant ses paroles qui peut très vite déterrer la hache de guerre afin de la lui planter dans le crâne. Va savoir pourquoi, ta rage intérieure fait un effort presque surhumain pour s'auto-contenir comme si celle-ci n'avait rien entendu. Comme pour suivre cette attitude presque zen, ta main va se glisser dans le dos de la Damnée au niveau des hanches pour l'encourager à quitter les lieux.

- J'avais surtout besoin d'un autre endroit que mon appart' pour préserver mes nouveaux meubles. Encore une fois, tu tiques une fraction de seconde non pas pour les mots employés, mais plutôt au ton choisi pour t'adresser cette espèce de petite pique. Zen Katniss, zen. Ne pas péter les plombs en public, ça ferait mauvais genre. Remets ta paire de lunette sur ton nez dans le but de cacher de potentielles flammes au fond de tes iris. Répondre avec un brin d'humour t'as semblé être une sacrée bonne idée au lieu de prendre la mouche ainsi que de jouer une nouvelle scène explosive accompagnée de cris, de larmes, de lancer olympique d'humains en mode projectile dangereux et de dieu sait quoi encore. De toute façon, quand ta petite personne se retrouve en sa compagnie, ça ne manque jamais d'action, non? Là, tu ne parles pas seulement des prises de têtes hebdomadaires. Il ne faut pas la voir retourner tout de suite à la maison. J'espère que tu n'as rien de prévu, j'aimerais bien passer le reste de la journée, la soirée et la nuit avec toi. Ce genre de phrase prouve bien que tu n'as pas envie de lui arracher la langue pour ses petites piques, enfin, pour l'instant. Même que tu laisses ta main autrefois sur ses hanches se poser sur ses fesses.

- Qu'est-ce qu'on pourrait faire toutes les deux pour fêter cette réconciliation? Cette fois-ci, au lieu de continuer à marcher dans une direction inconnue, tu décides de t'arrêter au milieu de ce décor de béton, pour ensuite te placer devant elle pour glisser tes bras autour de son cou -dans cette position, n'importe qui peut noter la différence de détail assez flagrante entre vous deux -. Armée d'un sourire qui se veut charmeur tout en te redressant sur la pointe des pieds malgré ta paire de talons, tu approches ton visage du sien à une distance où elle peut clairement entendre tes paroles. À croire que ces quelques jours sans la revoir ni la toucher pour laisser retomber la poussière t'a tout bonnement apporté un manque que tu dois maintenant combler. Sauf que ça, tu ne vas jamais l'avouer à voix haute à l'exception sur un ton «humoristique». Boire? Manger? Faire un peu de sport de contacts? Visiter un endroit où on ne s'est jamais chamaillé? Chamaillé, tu dois avouer que le mot est faible, quoique curieusement, tu apprécies suffisamment cette activité pour la pratiquer fréquemment en sa compagnie. Pourtant, de la nouveauté au sein de votre relation ne peut pas vous faire de mal, non? D'un autre côté, les vieilles habitudes ont la vie dure.



Kitkat
I know that we've been messed up. All the nights and the fights and the blood and the breakups you always had to call off. I'm pain, I'm a child, I'm afraid to lose you and yet you understand like no one can. Know that we don't look like much but no one fucks it up like us (♠️) Army
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsultima.actifforum.com/t129-katniss-i-m-no-damsel-in-d



Messages : 462
Origine du personnage : Damnée Tempestaire
Alignement : Loyal Mauvais
Emploi : Monitrice en parachutisme



Your Soul
♠ Pouvoirs: ϟ Absorption d'oxygène ; retire l'oxygène mètre cube par mètre cube, mais étant le point de départ, elle s'inclue dans la partie non oxygénée. ϟ Lumière Obscure ; ça va être tout noir, mais pas pour elle.
♠ Forces & Faiblesses:
avatar


The unfaithful

Message27.09.15 1:15



Back in my arms again

« J'avais surtout besoin d'un autre endroit que mon appart' pour préserver mes nouveaux meubles. » Alors que tu n'acceptes pas ses excuses et que ça parte en vrille lui a bien effleuré l'esprit ? Calme toi, elle ne fait que plaisanter. Regarde, elle n'a pas l'air de s'énerver. Et ne se vexe pas non plus. Tout va bien. Et quel sang froid. Tu pourrais presque l'applaudir. Elle est certainement la meilleure d'entre vous deux. Tu pourrais t'estimer chanceuse Jo. Ou au moins te montrer reconnaissante. Tu retiens une grimace à cette pensée qui secoue légèrement ta mentalité de damnée. Rien de grave, il n'y a pas de quoi s'affoler non plus. Tu n'as aucun mal à te contrôler. Surtout qu'un rictus maintenant serait déplacé. « J'espère que tu n'as rien de prévu, j'aimerais bien passer le reste de la journée, la soirée et la nuit avec toi. » Tu souris lorsque sa main glisse jusqu'à tes fesses. Oui, c'est bon, elle est passée à autre chose. Alors tu peux respirer, une nouvelle dispute ce n'est pas pour tout de suite. Enfin, seulement si tu arrêtes tes conneries. Mais tu as l'air bien partie pour continuer dans le calme. Ça fait du bien un peu, non ? « J'en espérais pas moins. » C'est clairement ce que tu attendais en venant la rejoindre ici. Tu ne peux pas le nier. Tu voulais te réconcilier et ne pas la quitter de ci-tôt ensuite. C'est bien, tu as complètement oublié les excuses que tu comptais faire avec ça.

« Qu'est-ce qu'on pourrait faire toutes les deux pour fêter cette réconciliation ? » Ses mains s'accrochent à ton cou et tu accompagnes son geste en posant les tiennes dans le creux de son dos.  C'est presque automatique.  « Boire ? Manger ? Faire un peu de sport de contacts? Visiter un endroit où on ne s'est jamais chamaillé? »  Un léger rire s'échappe de tes lèvres. Encore un peu et on pourrait croire à un gloussement d'adolescente. « Et si on allait fêter tes excuses en allant boire un peu ? » Un peu ? Ce n'est pas vraiment ce que tu as en tête. Non, tu as l'intention d'avoir la tête à l'envers. Avec la chimère dans le même état que le tien. Tu retiens une remarque sur la dernière fois où tu as vu Katniss bourrée. Rappeler l'histoire du coup de poing n'est pas la meilleure façon pour célébrer votre réconciliation. Tu vois que ce n'est pas si dur de ne pas sortir quelques piques désagréable. Tu devrais penser à faire ça plus souvent. Ça t'épargnerait divers objets lancés en pleine face. Mais tu dois éprouver un désir malsain pour ce genre de dispute. Puisque tu en redemandes presque à chaque fois. Sinon pourquoi n'avoir jamais mis un terme à votre relation ? Genre une fin vraiment définitive ? Parce que tu es quoi ? Amoureuse ? Ouais, c'est ça. On verra pour cette définition une autre fois.

Après être passées dans un bar, vous avez fini par acheter quelques bouteilles d'alcool dans une épicerie. Pour finir par boire dans la rue. Ouais, ça faisait moins mal à ton porte feuille sur le coup. Au contraire de votre bonne descente. Après moins d'une heure a commencé votre beuverie, tu as déjà la tête qui tourne bien correctement. Tu n'as plus vraiment conscience d'où vous êtes. Sûrement pas très loin du PATH, quelque part dehors. Toujours à Toronto, c'est la seule chose dont tu es encore certaine. Tu ne reconnais pas la rue, et tu t'en fous en fait. Bien sûr que tu t'en fous. Tu es avec Katniss. C'est le plus important, non ? Doucement quand même avec la niaiserie Jo.

Tes mains viennent attraper le corps de la jeune femme pour l'attirer à toi. Avant de glisser jusqu'à son visage. Tes prunelles captant les siennes comme pour trouver un point de repère et t'éviter de tanguer. « On devrait penser à ne pas se séparer même après une dispute. » Tu ne sais pas où tu veux en venir. C'est presque que du brouillard dans ta tête à cet instant. Comme un épais nuage qui réussi a légèrement flouter ta vision aussi. Mais peu importe ça ne t'empêche pas de continuer de parler. L'alcool te rendant toujours plus bavarde qu'à ton habitude. « Parce que j'aime pas être loin de toi en sachant que je t'ai peut-être vu pour la dernière fois. » Bien, allez le moment bisounours est passé. Avec un peu de chance personne ne se souviendra de tes paroles le lendemain. Et pour clore tout ça, tes lèvres se collent aux siennes. Mais pas avec la même tendresse que tout à l'heure. Non, c'est carrément plus passionné. Avec tes doigts qui glissent dans sa crinière, en empoignant presque quelques mèches. Avec cette ardeur qui  presse ton corps contre le sien. Un échange qui n'a vraiment rien de sage. Tu t'en fous si ça peut paraître indécent devant les quelques passants présents. Mais tu finis quand même par desserrer ton étreinte. Parce que oui, tu es capable d'aller plus loin. Même en pleine rue. Et il te reste encore un peu de bon sens malgré l'alcool qui file dans tes veines. « Tu m'as manqué. » Allez, point final à ta niaiserie. Ça commence à bien faire. Mais t'as toujours pas finit de parler. « On devrait aussi penser à marquer le coup non ? Je suis certaine que tes précédentes excuses sont un grand pas pour notre … » Tu peux le dire. C'est pas comme si ça faisait deux ans que tu t’évertues à rester avec elle malgré vos querelles explosives. « … couple. Il faudrait célébrer ça aussi, tu ne crois pas ? »





Hysteria

It's bugging me, grating me. And twisting me around. Yeah I'm endlessly caving in. And turning inside out 'cause I want it now. And I'm breaking out. I'm breaking out. Last chance to lose control . It's holding me, morphing me. And forcing me to strive. To be endlessly cold within. And dreaming I'm alive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsultima.actifforum.com/t165-je-my-blood-is-a-flood-of-



Messages : 1283
Origine du personnage : Chimère Furie
Alignement : Chaotique mauvais
Emploi : Agente de libération conditionnelle



Your Soul
♠ Pouvoirs: - Acidité : La sueur qui recouvre la peau de Katniss peut devenir acide comme une sorte de ''carapace'' luisante au point où cela peut former de petites gouttes acides qu'elle peut projeter sur celui ou celle qui se trouve devant elle. - Lecture des rêves: Savoir le plus grand rêve de sa victime est un atout, car il y a toujours un moyen pour le détruire... - Trait électrique: Et Sbaff! Un projectile électrique en pleine gueule qui fait mal, mais qui immobilise la pauvre victime touchée durant quelques minutes! - Création d'émotion: Créer une émotion qui n'est pas présente c'est toujours marrant pour la victime... Ou pas! - Destruction: Et boom! Bye bye l'objet visé! Sauf qu'il ne doit pas être plus lourd que la jolie Furie. - Téléportation Instantanée: Voyager d'un endroit à l'autre sans efforts, ça économise du temps! - Homoncule de Terre: Être protégé de toutes attaques grâce à un homoncule durant quelques minutes peut avoir son utilité. - Lame de Ténèbres: Voici une jolie lame de dix mètres de diamètre qui peut trancher comme du beurre la chair ainsi que la pierre. - Barrage Mental: Impossible de savoir son alignement ou de lui balancer une attaque psychique à la gueule! - Appel de l'Arcadie: Elle peut augmenter de vingt fois sa vitesse et sa force pendant dix minutes - Capacité spécifique du Fae : Rendre une cible tarée grâce à un regard.
♠ Forces & Faiblesses:
avatar


Kitkat Queen Of Anger

Message27.09.15 1:16

Back In My Arms Again
ft. Jolynn & Katniss

Boire n'est pas une bonne idée, en fait, ta raison te hurle de ne pas acquiescer à cette option, mais tu préfères agir comme si tu n'avais rien entendu. La mémoire est une faculté qui oublie, voilà une citation qui te définit un peu trop bien, surtout quand le facteur le plus important qui a influencé ta dernière rupture avec la Damnée concerne ce liquide. Ce même liquide où tu t'obstines à croire que tu n'as aucune dépendance depuis plusieurs années et qui ne gâche pas ta vie par moments. Jouer à se mettre la tête dans le sable en ignorant le problème, c'est plus amusant, non? Dans ce cas-ci, vous êtes peut-être deux à jouer à ce même jeu... Te voici en train de quitter ton lieu de rendez-vous bras dessus bras dessous avec celle que tu partages une relation tumultueuse depuis environ deux ans.

Ces retrouvailles se passent sans le moindre incident. Entre le bar et l'épicerie, vous partagez des rires ainsi que des conversations qui prennent de moins en moins de sens à chaque bouteille que vous videz en un temps-record. À un moment, lorsque tu tentes de replacer ta paire de lunette de soleil sur le bout de ton nez avec ta main libre, tu te rends vite compte qu'elle n'est plus sur le sommet de ton crâne. Où est-elle passée et qu'est-ce que tu as bien pu en faire? Quoique, est-ce vraiment important? Tu as probablement balancé cette paire dans la rue sans même t'en rendre compte. Tu te souviens à peine des arrêts que vous avez fait ensemble pour consommer de l'alcool en grande quantité. La vague image d'un bar avec une poignée de clients à l'intérieur apparaît dans ton esprit, mais au fond, ce n'est pas l'endroit où tu t'es procuré de l'alcool qui compte, mais plutôt la bouteille pratiquement vide que tu finis par laisser tomber dans une poubelle. Autant dire que tu es heureuse d'être aux côtés de Jolynn dont l'envie de te sentir près d'elle lui prend de manière assez soudaine. Loin de te débattre, tu plonges ton regard embrumé par l'alcool dans le sien pendant qu'elle te déclare ne plus jamais vouloir te quitter avec ou sans dispute. Si l'idée d'ajouter quelque chose à ça ne te passe pas par l'esprit, tu n'aurais pas eu le luxe de formuler le moindre mot, car ses lèvres viennent capturer les tiennes avec une passion presque sauvage. Inutile de souligner que tu réponds avec la même intensité à ce baiser sous les yeux des passants choqués par cette attitude un peu trop démonstrative. Tant pis s'ils ne sont pas contents, vous n'en avez rien à foutre toutes les deux, car si ses mains agrippent ta chevelure dorée, les tiennes se glissent sous son haut pour caresser plus facilement son dos ainsi que ses hanches. Ce n'est pas l'envie qui te manque de la plaquer contre le mur le plus près et de lui arracher ses vêtements pour sentir complètement son corps contre le tien qui est un peu trop chaud - sûrement la faute de l'alcool qui réchauffe ton sang -. Malheureusement, il faut bien mettre fin à cette étreinte avant que vous ayez la police sur le dos avec une accusation d'exhibitionniste en cadeau.

Sans rompre le contact, ta tête se pose contre son épaule, alors que tu tentes d'écouter attentivement ce que Jo' te dit. En un quart de seconde, un large sourire vient illuminer ton visage légèrement rougi par l'alcool au moment où tes oreilles entendent le mot «couple». C'est une excellente idée! Il faut un truc qu'on ne va jamais oublier! Ou une très mauvaise idée, car une petite lumière vient de s'allumer dans un coin de ton cerveau embrouillé. Un tatouage? Ça peut être marrant! Je te fais ce cadeau! Avec ça, on aura toujours l'impression d'être l'une avec l'autre, déclares-tu avec un brin d'excitation dans la voix pendant que tu te recules assez pour pouvoir la regarder dans les yeux. Non, mauvaise idée, ta raison te hurle encore dessus de ne pas prendre cette décision, mais celle-ci est pratiquement muselée par l'alcool qui coule dans tes veines... Comme pour l'encourager à accepter ton idée, ta main droite se dirige vers son visage afin de le caresser du bout des doigts à la manière d'une poupée de porcelaine. Je ne veux plus jamais qu'on se quitte. Je ne peux pas me passer de toi, de tes mains, de tes lèvres... Je veux que l'on se réconcilie toute la nuit... Tu te retiens de justesse pour ne pas lui murmurer un «je t'aime» beaucoup trop mielleux à ton goût. Ton humeur cajoleuse te rend un tantinet sentimentaliste. À la base, tu ne prononces pas aisément ces mots, quoique, tu ne te souviens pas de les avoir déjà exprimé à qui que ce soit. Voilà, c'est à ton tour de débiter des conneries dignes d'un nanar que tu ne dirais jamais sobre. Puis, tu fronces les sourcils quelques secondes si tu venais de te rendre compte que tu effaçais quelque chose d'important de ta mémoire avant de te redresser soudainement comme si tu venais de recevoir une décharge électrique.

- Viens, je suis sûre qu'on peut trouver un salon de tatouage pas très loin d'ici. Tu as le chic pour sauter du coq à l'âne sans vraiment y faire attention et pour ruiner une ambiance aux allures romantiques... Ni une ni deux, ta main s'empare de la tienne dans le but de l'entraîner dieu sait où sur cette rue que tu ne reconnais même pas. En effet, trouver un salon de tatouage ne fut pas bien difficile et encore moins de trouver un tatoueur prêt à incruster de l'encre indélébile sous la peau de deux clientes bourrées tant qu'il reçoit de l'argent en échange de ce service. Le souci, c'est que tu ne te souviens même plus du déroulement de cette expérience réalisée en «couple». Tu te rappelles d'avoir enlevé ton jeans sans trop savoir pourquoi et d'avoir demandé au type de te tatouer quelque chose contenant le prénom de la jolie Damnée. Une connerie. Oui, tu vas commettre une belle connerie qui restera sur ta peau pour le reste de l'éternité.



Kitkat
I know that we've been messed up. All the nights and the fights and the blood and the breakups you always had to call off. I'm pain, I'm a child, I'm afraid to lose you and yet you understand like no one can. Know that we don't look like much but no one fucks it up like us (♠️) Army
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsultima.actifforum.com/t129-katniss-i-m-no-damsel-in-d



Messages : 462
Origine du personnage : Damnée Tempestaire
Alignement : Loyal Mauvais
Emploi : Monitrice en parachutisme



Your Soul
♠ Pouvoirs: ϟ Absorption d'oxygène ; retire l'oxygène mètre cube par mètre cube, mais étant le point de départ, elle s'inclue dans la partie non oxygénée. ϟ Lumière Obscure ; ça va être tout noir, mais pas pour elle.
♠ Forces & Faiblesses:
avatar


The unfaithful

Message27.09.15 1:17



Back in my arms again

« C'est une excellente idée! Il faut un truc qu'on ne va jamais oublier! » Tu n'as pas le temps de réfléchir très longtemps, Katniss lance déjà une idée que vous risquez regretter plus tard.  « Un tatouage ? Ça peut être marrant ! » Marrant n'est pas le mot qui te viendra demain. Mais là, c'est tout le contraire. Tu approuves, parce que ça te semble parfaitement judicieux. Puisque effectivement, ce n'est pas le genre de détail qui tombe dans l'oubli facilement. Même sobre, tu aurais accepté. Mais, le tatouage, le coin de ta peau marqué, le contexte, tout aurait été différent avec ce que tu comptes bientôt te faire. Dommage, tu as la tête trop légère pour rester raisonnable. « Je te fais ce cadeau ! Avec ça, on aura toujours l'impression d'être l'une avec l'autre. » Et c'est exactement ce que tu veux. Alors tu acquiesces et ne freines pas cette pure folie. Il n'y en a pas une pour rattraper l'autre. Pas une pour ralentir les pulsions de l'autre. Voilà où ça vous mène. Tout droit vers un grand n'importe quoi. Autant vos forts caractères font des étincelles, autant votre manque de jugeote vous entraîne loin. Beaucoup trop loin. Parce que c'est tout sauf malin de faire ça. Mais la faute à l'alcool n'est-ce pas ?

« Je ne veux plus jamais qu'on se quitte. Je ne peux pas me passer de toi, de tes mains, de tes lèvres ... Je veux que l'on se réconcilie toute la nuit ... » Tu souris bêtement. C'est tout ce que tu sais faire. Afficher un air niais et satisfait sur ton visage encore plus pâle qu'en temps normal. Tu as certainement l'air parfaitement ridicule. Et plus vraiment toi même. Complètement déphasée oui. « Viens, je suis sûre qu'on peut trouver un salon de tatouage pas très loin d'ici. » Tu te laisses entraîner. Avec beaucoup trop de facilité. Consentante jusqu'au bout hein ? Et tu n'as plus conscience de où tu fous les pieds. Te remettant complètement au bon sens de Katniss. Et à ta main dans la sienne pour te maintenir debout. Ce n'est pas une si mauvaise idée puisqu'elle réussie à vous dégoter ce que vous chercher.

Pas un seul instant tu penses à t'en aller une fois à l'intérieur du salon de tatouage. Non, t'es beaucoup trop enthousiasme pour ça. Persuadée que tout ça, c'est la meilleure des idées. Que tu ne pourras pas le regretter. Ni dans quelques secondes, ni demain, ni dans une trentaines d'années. Tu arrives même à te demander pourquoi vous n'y avez pas pensé plus tôt. A marquer votre peau pour prouver votre attachement. Tu es néanmoins assez lucide pour ne pas faire n'importe quoi. Ouais, tu vas te faire tatouer la fesse droite mais pas avec n'importe quel motif, texte, dessin. Tu ne sais pas tellement ce que tu veux, mais ça ne sera pas ridicule, n'est-ce pas ? Non, ce sera la plus belle preuve de ton affection pour la jeune femme. La meilleure preuve de votre conneries surtout. Un parfait message pour vous inviter à arrêter de boire autant toutes les deux. Mais, tu es trop emportée par l'excitation pour t'en rendre compte. Et pendant que la chimère se fait tatouer, tu essayes de réfléchir correctement. Mais finalement vient ton tour sans que tu te sois décidée au préalable. Il semble que tu prononces les mots cœur et Katniss. Tu dois certainement aussi parler d'excuses, du PATH, de coup de poing et d'alcool, mais ça le tatoueur ne paraît pas le comprendre. Ou préfère l'ignorer. Histoire de ne pas sortir un tatouage trop grotesque. Ouais, il a l'air de s'en foutre, bien trop ravi de pouvoir charcuter ta peau après celle de ta compagne aussi bourrée que toi. Pendant qu'il enfonce l'aiguille dans ta chaire, tu contemples la chimère. Tu lui en voudra plus tard. Quand tu réaliseras. Pour l'instant tu te contentes de pensées niaises, un peu nunuches. Digne d'une jeune adulte éprise pour la première fois.



Spoiler:
 




Hysteria

It's bugging me, grating me. And twisting me around. Yeah I'm endlessly caving in. And turning inside out 'cause I want it now. And I'm breaking out. I'm breaking out. Last chance to lose control . It's holding me, morphing me. And forcing me to strive. To be endlessly cold within. And dreaming I'm alive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsultima.actifforum.com/t165-je-my-blood-is-a-flood-of-



Messages : 1283
Origine du personnage : Chimère Furie
Alignement : Chaotique mauvais
Emploi : Agente de libération conditionnelle



Your Soul
♠ Pouvoirs: - Acidité : La sueur qui recouvre la peau de Katniss peut devenir acide comme une sorte de ''carapace'' luisante au point où cela peut former de petites gouttes acides qu'elle peut projeter sur celui ou celle qui se trouve devant elle. - Lecture des rêves: Savoir le plus grand rêve de sa victime est un atout, car il y a toujours un moyen pour le détruire... - Trait électrique: Et Sbaff! Un projectile électrique en pleine gueule qui fait mal, mais qui immobilise la pauvre victime touchée durant quelques minutes! - Création d'émotion: Créer une émotion qui n'est pas présente c'est toujours marrant pour la victime... Ou pas! - Destruction: Et boom! Bye bye l'objet visé! Sauf qu'il ne doit pas être plus lourd que la jolie Furie. - Téléportation Instantanée: Voyager d'un endroit à l'autre sans efforts, ça économise du temps! - Homoncule de Terre: Être protégé de toutes attaques grâce à un homoncule durant quelques minutes peut avoir son utilité. - Lame de Ténèbres: Voici une jolie lame de dix mètres de diamètre qui peut trancher comme du beurre la chair ainsi que la pierre. - Barrage Mental: Impossible de savoir son alignement ou de lui balancer une attaque psychique à la gueule! - Appel de l'Arcadie: Elle peut augmenter de vingt fois sa vitesse et sa force pendant dix minutes - Capacité spécifique du Fae : Rendre une cible tarée grâce à un regard.
♠ Forces & Faiblesses:
avatar


Kitkat Queen Of Anger

Message27.09.15 1:17

Back In My Arms Again
ft. Jolynn & Katniss

Qu'est-ce que tu as maintenant sur la fesse gauche pour le reste de l'éternité? Ah oui, un cœur avec le prénom de celle que tu affectionnes depuis plus de deux ans à l'intérieur de celle-ci et il ne faut pas oublier la petite phrase qui vient avec. «À toi pour toujours». Oh oui, demain, tu vas avoir envie d'exprimer ta fureur sur tout ce qui bouge et sur ce qui ne bougera pas non plus... Pendant qu'elle se fait tatouer la fesse droite - l'idée d'y jeter un coup d’œil ne te vient même pas à l'esprit - tu ne peux pas t'empêcher de conserver un contact physique avec la Damnée, déposant parfois un rapide baiser sur ses lèvres ou encore de lui servir un ramassis de conneries sur votre avenir ensemble sans te soucier une seconde du tatoueur. De toute façon, il semble n'en avoir rien à foutre, voire trouver la situation comique quand vous allez réaliser votre grosse connerie dès le lendemain matin. Oui, demain vous aurez tout le temps de vous balancer des insultes, elle t'accusant de ton idée stupide et toi lui rabattant les oreilles qu'elle n'était pas contre ta proposition.





Spoiler:
 


Kitkat
I know that we've been messed up. All the nights and the fights and the blood and the breakups you always had to call off. I'm pain, I'm a child, I'm afraid to lose you and yet you understand like no one can. Know that we don't look like much but no one fucks it up like us (♠️) Army
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsultima.actifforum.com/t129-katniss-i-m-no-damsel-in-d



Messages : 462
Origine du personnage : Damnée Tempestaire
Alignement : Loyal Mauvais
Emploi : Monitrice en parachutisme



Your Soul
♠ Pouvoirs: ϟ Absorption d'oxygène ; retire l'oxygène mètre cube par mètre cube, mais étant le point de départ, elle s'inclue dans la partie non oxygénée. ϟ Lumière Obscure ; ça va être tout noir, mais pas pour elle.
♠ Forces & Faiblesses:
avatar


The unfaithful

Message27.09.15 1:18



Back in my arms again




Spoiler:
 




Hysteria

It's bugging me, grating me. And twisting me around. Yeah I'm endlessly caving in. And turning inside out 'cause I want it now. And I'm breaking out. I'm breaking out. Last chance to lose control . It's holding me, morphing me. And forcing me to strive. To be endlessly cold within. And dreaming I'm alive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsultima.actifforum.com/t165-je-my-blood-is-a-flood-of-



Messages : 1283
Origine du personnage : Chimère Furie
Alignement : Chaotique mauvais
Emploi : Agente de libération conditionnelle



Your Soul
♠ Pouvoirs: - Acidité : La sueur qui recouvre la peau de Katniss peut devenir acide comme une sorte de ''carapace'' luisante au point où cela peut former de petites gouttes acides qu'elle peut projeter sur celui ou celle qui se trouve devant elle. - Lecture des rêves: Savoir le plus grand rêve de sa victime est un atout, car il y a toujours un moyen pour le détruire... - Trait électrique: Et Sbaff! Un projectile électrique en pleine gueule qui fait mal, mais qui immobilise la pauvre victime touchée durant quelques minutes! - Création d'émotion: Créer une émotion qui n'est pas présente c'est toujours marrant pour la victime... Ou pas! - Destruction: Et boom! Bye bye l'objet visé! Sauf qu'il ne doit pas être plus lourd que la jolie Furie. - Téléportation Instantanée: Voyager d'un endroit à l'autre sans efforts, ça économise du temps! - Homoncule de Terre: Être protégé de toutes attaques grâce à un homoncule durant quelques minutes peut avoir son utilité. - Lame de Ténèbres: Voici une jolie lame de dix mètres de diamètre qui peut trancher comme du beurre la chair ainsi que la pierre. - Barrage Mental: Impossible de savoir son alignement ou de lui balancer une attaque psychique à la gueule! - Appel de l'Arcadie: Elle peut augmenter de vingt fois sa vitesse et sa force pendant dix minutes - Capacité spécifique du Fae : Rendre une cible tarée grâce à un regard.
♠ Forces & Faiblesses:
avatar


Kitkat Queen Of Anger

Message27.09.15 1:19

Back In My Arms Again
ft. Jolynn & Katniss





Spoiler:
 


Kitkat
I know that we've been messed up. All the nights and the fights and the blood and the breakups you always had to call off. I'm pain, I'm a child, I'm afraid to lose you and yet you understand like no one can. Know that we don't look like much but no one fucks it up like us (♠️) Army
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsultima.actifforum.com/t129-katniss-i-m-no-damsel-in-d



Messages : 462
Origine du personnage : Damnée Tempestaire
Alignement : Loyal Mauvais
Emploi : Monitrice en parachutisme



Your Soul
♠ Pouvoirs: ϟ Absorption d'oxygène ; retire l'oxygène mètre cube par mètre cube, mais étant le point de départ, elle s'inclue dans la partie non oxygénée. ϟ Lumière Obscure ; ça va être tout noir, mais pas pour elle.
♠ Forces & Faiblesses:
avatar


The unfaithful

Message27.09.15 1:20



Back in my arms again

Elle t'échappe. Littéralement. Et quand elle t'agrippe par derrière, ta colère s'amplifie encore un peu. Elle triche. Ce sentiment d'injustice te tente presque d'utiliser ton absorption d'oxygène sur elle. Mais par tu ne sais quel miracle, tu te retiens. Pour l'instant en tout cas. Sûrement à cause de ses doigts sur ta gorge qui ne s'enfoncent pas dans ta chaire. Ou sa paume venue parcourir trop rapidement ta peau chaude. Tu cherches néanmoins à te dégager un peu. Mais tu ne fais que gigoter vainement entre ses bras. Tu n'y mets pas assez de conviction. Ouais, on va dire que c'est ça. « Et toi, tu n'es pas chiante ? » Peut-être que si. Mais au moins tu n'es pas responsable de votre nouvelle connerie. Tu n'es pas celle qui a décidé de condamner ta fesse droite pour une raison, qui te semble encore obscure. Non, c'est sa faute. Complètement. Tu n'es que la pauvre victime dans cette histoire. « Tu es un ange peut-être ? Énerver une Furie au petit déjeuner ne fait pas partie d'un régime équilibré. Mes souvenirs sont flous, mais je me souviens très bien de t'avoir embrassée pendant que tu te faisais tatouer. Je crois aussi que je t'ai parlé de mariage et là aussi, tu n'étais pas contre. » Tes prunelles cessent tout mouvement pour se fixer au mur devant toi. Quoi ? Qu'est-ce qu'elle dit ? Un mariage. Manquerait plus que ça ouais. Putain, un mariage. La bouche entrouverte, les sourcils froncés, tu tentes de retrouver tes souvenirs. Mais tout ce que tu obtiens c'est des rues sombres. Et toi qui propose de célébrer votre réconciliation. Rien qui concerne des fiançailles. Qu'est-ce que tu as répondu à ça exactement ? Qu'est-ce que t'as encore osé approuver ? Mais la scène chez le tatoueur semble complètement effacé de ta mémoire. T'es capable d'avoir dit oui. A tous les coups, t'as dit oui. Bordel, un jour tu vas finir liée à Katniss de toutes les manières possibles. Et tu auras rien vu venir du tout. Peut-être que pour une fois, tu devrais penser à te maîtriser un peu. Un peu de contrôle de soi t'éviterait de te retrouver enchaînée à un mariage instable. Et t'es trop jeune pour ça. Ou pour divorcer.

« Je prends la peine de passer par-dessus mon orgueil pour venir m'excuser et toi tu trouves le moyen de m'accuser. » Tu t'apprêtes à répliquer. A lui balancer à la tête qu'elle est faible, niaise, dépendante, et prête à tomber si bas pour pas grand chose. Mais elle te fait revenir à la raison rapidement. Et tant mieux non ?« Évite de rajouter de l'huile sur le feu Jo'. Tu crois que ça me fait plaisir d'avoir ça sur mes fesses pour le reste de l'éternité ? » Et tu te vexes. C'est très bien d'avoir ton prénom inscrit sur le corps. Ça n'a rien de dégradant. Vraiment pas. Elle devrait être moins contrariée. Ça aurait pu être pire. Parce que ta réaction est légitime, mais pas la sienne. Évidemment. « On a fait cette grosse connerie ensemble. » Et alors ? Tu t'en fous de ça. Si elle avait eu l'intelligence de taire cette idée, vous n'en seriez pas là. Marquées à vie à cause d'un peu d'alcool et de sa grande bouche incapable de rester fermée. Franchement, va chercher un briquet ou un chalumeau et crames toi la fesse.

Elle te relâche enfin. Et quand tu l'observes s'installer, tu ne peux pas t'empêcher de lui en vouloir encore. Parce qu'en plus d'avoir des idées démesurée, elle est terriblement attirante. Malgré les cheveux en bataille, malgré son caractère de merde, malgré tout. Pourquoi arrives-tu à la trouver si captivante, posée aussi dans ton lit ? Parce qu’elle est sincèrement belle, détestablement séduisante et tellement plus encore. Et cette beauté que tu admires te crispe l’estomac. Tu la hais, tu la hais tant. Autant que tu la désires encore en ce moment même. Trop d'émotions contraires pour rester calme. « Et maintenant ? On va passer notre matinée à s'engueuler ? Y'a rien ici qu'on puisse se balancer à la gueule. » T'es une gamine capricieuse. Tu ne veux pas t'en arrêter là. Non, tout ça n'était qu'un échauffement. Ta colère ne s'est pas apaisé. Loin de là. Elle cherche peut-être à rester raisonnable, à calmer le jeu. Mais toi t'en es pas capable. « J'peux toujours essayer de t'étrangler avec les draps. » Ça ne sonne pas comme une simple remarque, ou une plaisanterie, mais plutôt presque comme une menace. Sûrement parce que tu es sérieuse. Tu pourrais oui, te servir des seuls éléments dans ta chambre qu'aucune de vous n'a encore détruit. Et tu pourrais aussi très bien chercher de la vaisselle dans ta cuisine et lui balancer dans la face. Pour montrer que t'es pas calmée. Si hier, tu étais prête à faire des efforts pour ne pas gâcher ses excuses, maintenant, tu t'en fous. Parce qu'à tes yeux, elle a une nouvelle fois exagérée. Et tu n'es pas autant impliquée que la dernière fois où tu t'es laissée draguer. Tu peux reconnaître tes torts pour cet épisode. Mais là, non.

Tu effaces la distance qui vous sépare, pour venir attraper son menton. Un peu trop fermement. Mais peu importe. Tu ne casseras jamais cette jolie petite poupée indocile. Jamais. Faire passer ton agacement, oui, seulement. Autant, la vie des autres, tu t'en fous, tu peux tuer, autant sa vie, personne ni touche. Toi incluse. « C'est un investissement de se lancer dans une relation avec toi. » T'es acerbe. Et terriblement sincère. Mais est-ce que tu peux réellement t'en plaindre ? Non. Tu t'ennuierais très vite si la personne en face n'avait aucun répondant. Aucun tempérament de feu. Parce que ça beau être explosif entre vous, tu ne pourrais pas concevoir une histoire autrement. Enfin, pas une qui vaille la peine de s'y accrocher depuis deux ans. Tu te prends la tête souvent, ouais, mais c'est pas grave. Tu sais que Katniss t'est complémentaire. Et tu préfères garder cette affirmation pour toi. « Un trop grand investissement. Autant financièrement, que moralement parlant. » Ouais, elle te rend dingue. Et ses casses, comme les tiennes, mettent ton compte en banque à sec. Et ta mère a arrêté de financer vos crises de colère depuis quelques temps déjà. Pourtant, tu n'es pas prête à laisser partir la chimère pour de bon. Peut-être ne le seras-tu jamais. Et que cette histoire de mariage finira par ressurgir. Sans alcool cette fois.

Tu remets en place une mèche dorée derrière son oreille. Geste bien tendre, comparée à la tempête qui fait rage à l'intérieur de toi. Mais tu n'es toujours pas décidée à desserrer ton emprise de ta mâchoire. Peut-être qu'elle te refera le coup de la téléportation. Ouais, si elle veut continuer à jouer avec tes nerfs. « Tu crois que je suis encore capable de supporter tout ça longtemps ? » Tu n'as rien trouver de mieux que de parler d'une nouvelle rupture si fraîchement réconciliées ? Comme si ça pouvait avoir le moindre impact. Tu sais que tu reviendras ramper à ses pieds s'il le faut. Enfin presque. « Parce que franchement, ce genre de résultats, j'en veux plus jamais. » Tes doigts glissent de son oreille pour venir s'enfouir dans ses cheveux. Tu te mords l'intérieur de la bouche, tirer, arracher ou freiner tes envies de torture ? Si seulement elle n'était pas aussi sublime. Tes prunelles n'arrivent pas à l'enlaidir, jamais. Malgré ta colère, ton corps ne sait tout simplement pas résister à ses opales sombres. Non, il se cambre presque contre le sien. Toujours insatiable, toujours quémandeur. Autant que tes lèvres, venues se verrouiller près de son oreille. Qui demandent plus. Toujours et encore plus de Katniss. Et c'est comme ça que tu illustres tes paroles ? Bravo. Comment rester crédible après ça ?





Hysteria

It's bugging me, grating me. And twisting me around. Yeah I'm endlessly caving in. And turning inside out 'cause I want it now. And I'm breaking out. I'm breaking out. Last chance to lose control . It's holding me, morphing me. And forcing me to strive. To be endlessly cold within. And dreaming I'm alive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsultima.actifforum.com/t165-je-my-blood-is-a-flood-of-



Messages : 1283
Origine du personnage : Chimère Furie
Alignement : Chaotique mauvais
Emploi : Agente de libération conditionnelle



Your Soul
♠ Pouvoirs: - Acidité : La sueur qui recouvre la peau de Katniss peut devenir acide comme une sorte de ''carapace'' luisante au point où cela peut former de petites gouttes acides qu'elle peut projeter sur celui ou celle qui se trouve devant elle. - Lecture des rêves: Savoir le plus grand rêve de sa victime est un atout, car il y a toujours un moyen pour le détruire... - Trait électrique: Et Sbaff! Un projectile électrique en pleine gueule qui fait mal, mais qui immobilise la pauvre victime touchée durant quelques minutes! - Création d'émotion: Créer une émotion qui n'est pas présente c'est toujours marrant pour la victime... Ou pas! - Destruction: Et boom! Bye bye l'objet visé! Sauf qu'il ne doit pas être plus lourd que la jolie Furie. - Téléportation Instantanée: Voyager d'un endroit à l'autre sans efforts, ça économise du temps! - Homoncule de Terre: Être protégé de toutes attaques grâce à un homoncule durant quelques minutes peut avoir son utilité. - Lame de Ténèbres: Voici une jolie lame de dix mètres de diamètre qui peut trancher comme du beurre la chair ainsi que la pierre. - Barrage Mental: Impossible de savoir son alignement ou de lui balancer une attaque psychique à la gueule! - Appel de l'Arcadie: Elle peut augmenter de vingt fois sa vitesse et sa force pendant dix minutes - Capacité spécifique du Fae : Rendre une cible tarée grâce à un regard.
♠ Forces & Faiblesses:
avatar


Kitkat Queen Of Anger

Message27.09.15 1:21

Back In My Arms Again
ft. Jolynn & Katniss





Spoiler:
 


Kitkat
I know that we've been messed up. All the nights and the fights and the blood and the breakups you always had to call off. I'm pain, I'm a child, I'm afraid to lose you and yet you understand like no one can. Know that we don't look like much but no one fucks it up like us (♠️) Army
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsultima.actifforum.com/t129-katniss-i-m-no-damsel-in-d



Messages : 462
Origine du personnage : Damnée Tempestaire
Alignement : Loyal Mauvais
Emploi : Monitrice en parachutisme



Your Soul
♠ Pouvoirs: ϟ Absorption d'oxygène ; retire l'oxygène mètre cube par mètre cube, mais étant le point de départ, elle s'inclue dans la partie non oxygénée. ϟ Lumière Obscure ; ça va être tout noir, mais pas pour elle.
♠ Forces & Faiblesses:
avatar


The unfaithful

Message13.10.15 15:04



Back in my arms again

Elle te repousse, et tu la laisses faire. Tu laisses l'écart se creuser, les sourcils froncés. Mais tu ne protestes pas. Même si tu n'aimes pas ça et que ce geste t'agace un peu. Beaucoup. Mais de toute façon, un peu plus ou peu moins … « Je crois que j'ai peut-être une solution pour ça ... » Et c'est intriguée que tu la laisses te guider jusqu'à son corps venu s'allonger sur le matelas, tes doigts trouvant sa gorge contre leur grès. Qu'est-ce que tu es censée faire ? La tuer ou stopper vos conneries ? « Tu peux m'étrangler comme ça tu vas être débarrassée de moi définitivement. Il te suffit de serrer et d'appuyer assez fort. »  Évidemment que tes phalanges ne se resserrent pas sur leur prise. Même si au fond, tu es tentée de le faire, pas jusqu'au bout certes. Mais suffisamment.  Après tout, c'est elle qui le demande. Ce désir s'envole aussi vite qu'il est venu. Mais au moins, ça a eu le mérite de te calmer. Tu as un rapport étrange avec tout ce qui est lié à l'oxygène ou à l'air qui alimente les poumons des autres. Oh pas que tu n'aimes pas te servir de ta capacité, ou voir tes victimes s'étrangler sous tes yeux par cette force invisible. Mais justement, Katniss n'est pas l'une de tes victimes. L'étouffement est ton attaque, ta défense aussi. Et tu ne peux tout simplement pas lier la chimère avec ça. Elle n'est pas une ennemie, et si tu es parfois violente, ce n'est jamais de cette manière. C'est peut-être de la peur, celle de ne plus savoir te poser de limite. Si jamais un jour tu as su t'en mettre. Mais non, tu ne peux pas associer Kat avec ce plaisir malsain. Celui de voir cette douleur particulière, que tu aimes infliger. Tu n'es pas sûre que ton raisonnement soit tout à fait logique. Ou même compréhensible. Pourtant, tu préfères t'y tenir. Tu ne veux pas mettre la chimère dans le même panier que les autres. Parce qu'elle est à part. Différente. Trop précieuse. Plus importante que n'importe qui. Elle n'est pas une parmi tant d'autre. C'est ta meilleure façon de le prouver. « Joue pas avec ça. » Tu murmures cette phrase à Katniss, mais un peu pour toi aussi. Tu peux te mettre ce genre d'idées toute seule dans la tête. Avec la motivation nécessaire pour les mettre à exécution. Mais cette pensée précise tu peux la lancer comme ça, pour rétorquer, pour plaisanter, mais certainement pas sérieusement. Pas quand il s'agit de couper l’oxygène à ta partenaire, quelque soit la manière. Non, c'est non. Tu ne la mêleras pas à ça. Le jour où tu le feras, tu es certaine que votre relation risque de se briser. Juste parce qu'à tes yeux, elle deviendra un peu comme les autres. Et donc plus cet être presque exceptionnel qui rythme ta vie depuis deux ans.

Tes mains guidées par les siennes glissent jusqu'à sa poitrine. Mais tu n'es presque plus d'humeur. Tu t'es refroidie en quelques secondes. En parfaite girouette, tu veux passer à autre chose. « Ou sinon tu laisses mon cœur battre et tu me tortures de la meilleure façon qui soit. »  Elle rend la liberté à tes mains et redresse sa silhouette vers la tienne. Et tu te retiens presque de reculer. «  Attaches-moi avec tes draps si tu veux ... » Tu souris. Mais plus par politesse que par réelle envie. Qu'est ce qui t'arrive Jo ? Ça t'a autant perturbé de constater que cette histoire peut chavirer à cause de toi, pour quelque chose de si futile aux yeux des autres ? Non, les autres, tu en as rien à foutre. Mais tu peux la perdre. Juste parce que tu peux être trop conne, trop rattachée à ce pouvoir qui fait partie de toi, et qui prend bien trop de place.

Elle te guide une nouvelle fois, et une nouvelle fois tu te laisses faire. Tu restes réceptive lorsque vos corps se retrouvent. Jamais vraiment insensible à la chimère n'est ce pas ? « Si je suis un si bon investissement, tu ne vas pas me laisser filer, non? » Elle capture tes lèvres. Et tu réponds à ce baiser avec la même fougue qu'elle t'offre. Ta main droite cherche à l'aveugle le drap complètement froissée à côté de vous, pendant que la gauche remonte les bras de la chimère au dessus de sa tête. Tu  lies ses poignets avec le tissu blanc. Puis tu t'écartes de l'asiatique. Presque satisfaite de ton œuvre. « Oh non, je ne vais pas te laisser filer, Kat. » Tu attrapes l'étoffe, glisse légèrement la silhouette de ton amante vers le mur. Et tu noues le tout à la poignet de la fenêtre. Puis tu quittes la chambre, t'habilles en vitesse, loin des prunelles sombres de ton otage. Avant de claquer la porte de l'appartement, les clés à la main. Ouais comme ça, tu désertes les lieux comme une voleuse, avec un semblant de prisonnière dans ton studio. Avec une rapidité déconcertante en plus.

Le dos contre le mur du couloir, tu ne peux refréner un sourire, celui d'une gamine à qui on aimerait foutre des claques pour son insolence. Tu remets mécaniquement ta crinière blonde en place d'un simple geste de la main. Avant de mettre tes doigts contre tes lèvres, pour retenir un rire, presque déplacé. Ça t'amuse, c'est bien. Évidemment que tu as conscience que Katniss peut se libérer en une fraction de seconde. Évidemment que ça peut la mettre en colère. Mais oui, ça t'amuse. T'es qu'une gosse. À l'humour un peu étrange. Mais ça change des assiettes lancées à la tête non ? Bien que la chimère n'ait pas vraiment mérité ta fuite, ni cette impolitesse, ni ce comportement trustant. Celui là même qui te permettrait de devenir une tempête. Un ouragan contre elle, si elle t'avait fait subir la même chose. Mais peu importe, non ? Tant que ça te fait rire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsultima.actifforum.com/t165-je-my-blood-is-a-flood-of-



Messages : 1283
Origine du personnage : Chimère Furie
Alignement : Chaotique mauvais
Emploi : Agente de libération conditionnelle



Your Soul
♠ Pouvoirs: - Acidité : La sueur qui recouvre la peau de Katniss peut devenir acide comme une sorte de ''carapace'' luisante au point où cela peut former de petites gouttes acides qu'elle peut projeter sur celui ou celle qui se trouve devant elle. - Lecture des rêves: Savoir le plus grand rêve de sa victime est un atout, car il y a toujours un moyen pour le détruire... - Trait électrique: Et Sbaff! Un projectile électrique en pleine gueule qui fait mal, mais qui immobilise la pauvre victime touchée durant quelques minutes! - Création d'émotion: Créer une émotion qui n'est pas présente c'est toujours marrant pour la victime... Ou pas! - Destruction: Et boom! Bye bye l'objet visé! Sauf qu'il ne doit pas être plus lourd que la jolie Furie. - Téléportation Instantanée: Voyager d'un endroit à l'autre sans efforts, ça économise du temps! - Homoncule de Terre: Être protégé de toutes attaques grâce à un homoncule durant quelques minutes peut avoir son utilité. - Lame de Ténèbres: Voici une jolie lame de dix mètres de diamètre qui peut trancher comme du beurre la chair ainsi que la pierre. - Barrage Mental: Impossible de savoir son alignement ou de lui balancer une attaque psychique à la gueule! - Appel de l'Arcadie: Elle peut augmenter de vingt fois sa vitesse et sa force pendant dix minutes - Capacité spécifique du Fae : Rendre une cible tarée grâce à un regard.
♠ Forces & Faiblesses:
avatar


Kitkat Queen Of Anger

Message15.10.15 7:59

Back In My Arms Again
ft. Jolynn & Katniss

Ce sourire presque idiot qui se colle sur tes lèvres quand tu sens la belle créature t'attacher les poignets avec l'aide du droit froissé te fait pratiquement oublier votre énième dispute matinale. Lentement, la chaleur qui envahit le creux de ton ventre ainsi que tes hanches prend une propension plus importante. Une petite voix dans un coin de ta tête t'annonce que tu risques de passer une très bonne matinée, toi qui, normalement, ne laisses aucun de tes partenaires prendre le contrôle de ton corps et encore moins de jouer le rôle du dominant. Quand tu te retrouves attachée à la poignée de la fenêtre, un petit soupir de satisfaction s'échappe de sa bouche. Au moment où la Damnée quitte la pièce sans que tu puisses voir quoique ce soit de ses gestes, tu crois naïvement qu'elle va chercher quelque chose en particulier pour vous divertir. Puis, vint le claquement de la porte. Attends, quoi? Pourquoi la porte d'entrée vient de se refermer? Pourquoi tout est devenu un peu trop silencieux à ton goût? Pendant que tu arques un sourcil face à cette totale incompréhension, tes yeux tentent de voir le reste de l'appartement, mais vu ta position de soumission, tu es dans l'impossibilité de voir les autres pièces.

- Jo'? C'est le silence qui te répond. Ce même silence qui vient t'irriter. Ensuite, il y a ce poison, la colère, qui commence tout doucement à couler dans tes veines. Non mais franchement, est-ce qu'elle ose se foutre de ta gueule en t'abandonnant là? Jo'! P'tain, ramène tes fesses ici! Tes joues prennent une teinte légèrement rosée, signe que le sang te monte au visage. Tes sourcils se froncent et tes yeux se plissent sous le coup de la colère. Comment a-t-elle pu te planter là comme une idiote? À peine qu'un grognement traverse le fond de ta gorge, tu uses de ton pouvoir de téléportation, non pas pour te pointer à poil devant Jolynn au beau milieu du couloir, mais pour simplement te retrouver debout, libérée de tes «entraves», près du matelas. Elle veut jouer à un petit jeu stupide, d'accord, ce petit jeu pour se jouer à deux.

Trouver tes vêtements se révèle plus ardu que prévu. Certes, tu retrouves tes sous-vêtements ainsi que ta paire de jeans, mais tu n'arrive pas à remettre la main sur ton haut. Pourtant, avec le peu de meubles qu'il y a dans cet appartement, ça ne devrait pas être aussi compliqué. Tant pis. Ta vengeance est plus importante qu'un bout de tissu. De plus, au nombre de fois que tu es venue dormir ici, tu as laissée par le passé quelques-uns de tes vêtements traîner dans son armoire... Ni une ni deux, tu pousses le premier meuble assez lourd, un sympathique canapé, afin de le caler contre la porte d'entrée. Bonne chance Jolynn pour pénétrer à l'intérieur de ton propre appartement. Un petit sourire en coin orne tes lèvres quand tu vas fouiller dans ton sac à main balancé sur un coin de la table et que tu mets ta main sur ton briquet ainsi que sur ton paquet de clopes où tu viens en glisser une entre tes lèvres. Non, il est encore trop tôt pour fumer ton joint qui traîne tout au fond. Alors que tu fredonnes une chanson dont tu ne te souviens pas du titre, ton regard balaie la pièce jusqu'à ce que tu trouves un bout de papier froissé. Dans une main tu as ton précieux briquet et dans l'autre ce bout de papier. A+B donne un résultat intéressant, surtout quand tu enflammes celui-ci et que tu montes sur une des chaises juste au-dessus du détecteur de fumée... Dès que celui-ci se déclenche avec le bruit d'une alarme presque relaxante, non sans avoir envie de plaquer tes mains sur tes oreilles, tu ramènes les flammes près de ton visage histoire d'allumer ta clope. Si tu n'arrivais pas à te retenir, tu aurais presque envie d'éclater de rire devant ta mauvaise blague ou plutôt devant ta petite vengeance. Après avoir éteint la boule de papier au fond de l'évier, tu t'installes confortablement sur le canapé.

- Chérie, quelque chose est en train de brûler! Est-ce que tu as un extincteur quelque part? Ça serait bête de tout perdre dans un incendie! Ta voix réussit à enterrer le capharnaüm ainsi que ton rire d'adolescente qui s'échappe d'entre tes lèvres. Maintenant, c'est à ton tour d'être la seule des deux qui trouve la situation particulièrement drôle, sauf qu'au bout de quelques minutes, le détecteur de fumée joue dangereusement avec tes pauvres nerfs de Furie. Ça devient énervant ce bruit! Sans te poser plus de questions, tu utilises ta capacité de destruction en faisant exploser celui-ci en un tas de petits morceaux de plastique... Qu'est-ce que tu fais à présent? Tu as parfaitement conscience que ta magnifique Damnée qui est derrière cette porte va vouloir t'arracher les entrailles, mais ça ne t'inquiète pas plus que ça. Vos deux caractères de merde vous empêchent de craindre la réaction de l'autre. Ce qui est une bonne chose ou peut-être pas finalement vu votre propension à la violence. À la manière d'un félin, tu te relèves sur tes pieds, tu pousses le canapé un peu plus loin pour ensuite entrebâiller la porte, laissant ton corps servir de rempart dans une position plus ou moins aguicheuse.

- Je t'ai manquée mon ange? Un sourire moqueur se dessine sur ta bouche pendant que tu souffles ta fumée sur le côté afin d'éviter de la lui envoyer en plein visage. Tu vois, tu peux être gentille quand tu le souhaites. N'est-ce pas là une délicate attention de ta part? Quand tu te décides enfin à te décaler histoire d'éviter un coup de poing d'exaspération ou toutes autres joyeusetés de sa part, tu recules de quelques pas te départir de ton sourire, mais aussi de ce ton amusé. Je vais emprunter ta douche, car j'en ai besoin après cette longue nuit ensemble. Je ne vais pas sortir d'ici avec cette horrible tête. Si tu veux, après cette douche, je t'invite à déjeuner mon amour. Sans attendre une quelconque réaction de sa part, tu lui tournes le dos pour te diriger dans sa chambre. - Je te promets que rien n'a brûlé, sauf un bout de papier! Ta voix se fait aisément entendre dans tout l'appartement pendant que tu fouilles dans la penderie de la blonde à la recherche de tes propres vêtements. Une fois un de tes hauts en mains, tu t'avances vers la salle de bain en faisant exprès d'accentuer le mouvement de tes hanches. À l'instant où tu atteins la fameuse pièce, tu pivotes sur toi-même avant de refermer la porte. Je t'aime ma jolie Damnée. Je n'en ai pas pour longtemps! Ton propre ton ne peut pas être plus moqueur et le clin d’œil que tu lui adresses te semble presque provocateur à son égard. Une nouvelle fois, tu joues avec le feu, mais tu ne crains pas les brûlures ni même les coups...



Kitkat
I know that we've been messed up. All the nights and the fights and the blood and the breakups you always had to call off. I'm pain, I'm a child, I'm afraid to lose you and yet you understand like no one can. Know that we don't look like much but no one fucks it up like us (♠️) Army
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsultima.actifforum.com/t129-katniss-i-m-no-damsel-in-d



Messages : 462
Origine du personnage : Damnée Tempestaire
Alignement : Loyal Mauvais
Emploi : Monitrice en parachutisme



Your Soul
♠ Pouvoirs: ϟ Absorption d'oxygène ; retire l'oxygène mètre cube par mètre cube, mais étant le point de départ, elle s'inclue dans la partie non oxygénée. ϟ Lumière Obscure ; ça va être tout noir, mais pas pour elle.
♠ Forces & Faiblesses:
avatar


The unfaithful

Message28.10.15 3:27



Back in my arms again

Ta blague te fait de moins en moins rire. Pas de Katniss en vue. Rien, aucune réaction. Ce n'est pas drôle comme ça. Qu'est-ce qu'elle fout ? Elle n'est quand même pas encore attachée, à patienter sagement ton retour ? Non, ça c'est clairement pas possible. Tu es obligée d'aller vérifier. Mais quand tu actionnes la clenche, la porte montre de la résistance. Tu n'arrives pas à l'ouvrir, encore moins à foutre un pied chez toi. « Katniss ? » Mais ce n'est pas la chimère qui te répond, mais plutôt ton alarme incendie. Putain la conne, elle fout le feu chez toi. Tu appuis plusieurs fois sur la poignet, perdant de plus en plus patience à chaque fois. « Bordel, Katniss ! Ouvre ! » Tu frappes la porte, tu fais passer tes nerfs sur le bois. Dommage que tu ais la force d'une mouche, avec l'insistance que tu y mets, tu arriverais peut-être à défoncer ta porte. « Chérie, quelque chose est en train de brûler ! Est-ce que tu as un extincteur quelque part ? Ça serait bête de tout perdre dans un incendie ! » Et ça l'amuse. Évidemment. L'arroseur arrosé. Comme un chaque fois. Sauf que vous n'avez aucune limite. Tu aurais dû te douter qu'elle n'apprécierait pas ta farce. Mais est-ce une raison pour tout cramer ?

L'alarme incendie se tait enfin, et tu arrêtes de donner des coups par la même occasion. Elle va quand même finir par t'ouvrir, n'est-ce pas ? Si seulement tu pouvais en être certaine. Alors tu patientes, ta colère s'amplifiant à chaque seconde passée dans ce couloir. Tu retires tout ce que tu as pu dire avant. Oui tu peux la tuer. Et tu vas le faire. Elle t'a trop cherché. T'es trop aveuglée par ta rage pour te rendre compte que tu ne passeras jamais à l'acte. Pourtant ce n'est pas l'envie qui te manque.

La porte s'ouvre enfin, et le joli visage de la chimère ne te calme pas. Au contraire, tu aimerais bien arracher cette tête qui dépasse. « Je t'ai manquée mon ange ? » Tu ne ris toujours pas, tu continues de fulminer. A deux doigts de tirer sur ses mèches pour la faire taire. « Non. Laisse moi entrer. » Maintenant. Vite. Avant que tu te jettes sur elle. Tu as besoin de constater les dégâts de ton appartement d'abord. Pour estimer jusqu'à quel degré ta colère peut aller. Elle se décale. Et tu n'attends aucune invitation pour rentrer. Mais à ta grande surprise, il n'y a rien. Pas de flamme, pas de cendre. Tout semble intact. Ah non, il y a des débris de ton alarme incendie là par terre. Mais c'est tout. Alors elle s'est foutue de ta gueule ? Tu pourrais être soulagée de voir ton appartement en bon état, mais non. Elle t'a pris pour une pigeonne, c'est pas comme ça que tu vas te calmer. « Je vais emprunter ta douche, car j'en ai besoin après cette longue nuit ensemble. Je ne vais pas sortir d'ici avec cette horrible tête. » « C'est pas dit que tu en es encore une d'ici là. » Tu continues de tourner dans ton salon pour vérifier que tout est en place. « Si tu veux, après cette douche, je t'invite à déjeuner mon amour. Je te promets que rien n'a brûlé, sauf un bout de papier ! » Oui, oui. Mais ça ne coûte rien de contrôler. Tu finis par te laisser convaincre que rien est endommagé. Et tes prunelles découvrent le déhanchement de la chimère. Mais ça non plus, ça ne t’adoucis pas. Au contraire, ça a quelque chose d'agacement. De la voir si satisfaite d'elle même pour sa connerie. « Je t'aime ma jolie Damnée. » Quoi ? « Je n'en ai pas pour longtemps ! » Non mais pas trop vite. C'était quoi ça avant ? Elle ferme la porte de la salle de bain. Le claquement te fait revenir sur terre, oublies pas, elle t'a cherché. T'es énervée, très en colère même, n'est-ce pas ? Tu attends que l'écoulement de l'eau se fasse entendre pour te précipiter sur le sac de Katniss. Prête à le balancer par la fenêtre. Mais les dernières paroles de la chimère résonnent encore dans ton crâne. Tu as bien entendu, tu as même un putain de sourire niais affiché. Et voilà, en quelques mots, elle a réussi à t'apaiser. T'es pire qu'une gosse en plein caprice, calmée par un nouveau jouet. Sauf que ce qu'elle vient de t'offrir, c'est bien mieux que ça.

Tu reposes son sac, l'idée de te venger t'abandonne complètement. Sans le savoir, elle vient de sauver la vie à ses affaires. Sans cet aveu, son portable, son portefeuille et le reste serait déjà passées par la fenêtre, tout serait déjà étalé sur le trottoir quelques étages plus bas. Tu n'aurais même pas culpabiliser. Mais cette envie est loin maintenant. Tu es déjà passée à autre chose. Tu la rejoins dans la salle de bain. Avant de tirer le rideau de douche pour te laisser voir la silhouette dénudée de la jolie blonde. « Qu'est ce que tu m'as dit ? » Pas sous l'emprise de la drogue ou de l'alcool. Non, elle est parfaitement lucide. C'est bien pour ça que tu as tiqué de suite. Puis tu es aussi sobre pour l'avoir remarqué. Mieux encore pour t'en souvenir. Et ce n'est pas anodin pour passer à côté. Au contraire. « Tu m'as dit quoi Kat ? » Tu grimpes dans la douche avec elle, encore habillée, mais ça tu n'en as rien à foutre. « C'est bien ''je t'aime ''qui est sorti de ta bouche ? » Oui, absolument, tu as très bien compris. Tes doigts se mêlent à ses mèches humides alors que tes lèvres retrouvent les siennes. En un mélange de tendresse et d'enthousiasme. Un truc nouveau auquel elle ne t'a pas habitué. Et enfin, là contre sa bouche, tu souffles enfin cette évidence longtemps tue. « Kat, je t'aime aussi. » Et fini de parler. Tu attires son corps contre le tien. La fougue revenue, se glissant dans vos baisers, dans tes caresses. Pour continuer cette journée, comme vous avez terminé la précédente. L'alcool en moins.


terminé






Hysteria

It's bugging me, grating me. And twisting me around. Yeah I'm endlessly caving in. And turning inside out 'cause I want it now. And I'm breaking out. I'm breaking out. Last chance to lose control . It's holding me, morphing me. And forcing me to strive. To be endlessly cold within. And dreaming I'm alive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsultima.actifforum.com/t165-je-my-blood-is-a-flood-of-






Contenu sponsorisé

Message

Revenir en haut Aller en bas
 

Back In My Arms Again [Jolynn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Début juin 2016] Back in your arms where I'm happy... (Kaleb & Connie)
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!
» Made in Flash Back
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORS ULTIMA :: 
City of Toronto
 :: 
Downtown Toronto
 :: 
PATH
-